Vu en streaming sur Netflix - (2020)

Acteurs 

Kevin Costner

Woody Harrelson

Kathy Bates

John Carroll Lynch

Kim Dickens

Thomas Mann (III)

William Sadler

W. Earl Brown

Synopsis

​

La traque de Bonnie Parker et Clyde Barrow par les deux enquêteurs légendaires Frank Hamer et Maney Gault. Devant l'impuissance des techniques d'enquête de l'époque et du FBI, les deux Texas Rangers sortent de leur retraite et s'en remettent à leur instinct et leurs méthodes traditionnelles pour arrêter les criminels les plus recherchés d'Amérique. Si les hors-la-loi ont fait les gros titres, les hommes de loi sont entrés dans l'Histoire.

Mon commentaire

Si le monde entier – ou presque- connait l’existence de Bonnie Parker et Clide Barrow, le célèbre couple de criminels qui a sévi dans les années 30 dans différents états d’Amérique tout en suscitant l’admiration d’un grand nombre d’Américains, souvent d’origine modeste. Ils voyaient en ce couple un romanesque séduisant et en ont fait leurs idoles, ignorant qu’ils étaient capables de tuer de sang-froid un pompiste pour 4 dollars. On n’a jamais en revanche pensé à regarder comment Bonnie & Clyde ont fini leur vie : c’est ce que ‘The Highwaymen’ nous explique ici….

Ni les techniques traditionnelles de l’époque ni le FBI n’étant parvenus à les arrêter, les autorités gouvernementales en désespoir de cause ont remis en selle deux enquêteurs légendaires, partis à la retraite : Frank Hamer (Kevin Costner) et Maney Gault (Woody Harrelson), deux amis Texas Rangers, patrouilleurs et gardiens de la sécurité de l’état, utilisant pour arrêter les criminels les plus retors leur instinct et des techniques traditionnelles, qui bien sûr vont s’avérer payantes.

Outre un retour sur la vie étonnante de ce couple mythique, l’intérêt essentiel du film est de montrer combien, dans les années 30, les jeunes équipes composées de fins limiers et les technologies tout juste mises en place dont elles disposaient ne suffisaient pas pour traquer et arrêter les hors-la-loi. Et bien sûr de voir qu’avec une bonne connaissance des habitudes des malfrats, de la patience et du savoir-faire, deux potes retraités, l’un un peu bedonnant (Hamer) et l’autre plutôt alcoolique (Gault) vont arriver à faire ‘tomber’ le couple légendaire.

On se plait à suivre le côté ‘on rempile’ des deux Texas Rangers, qui sont certes moins alertes physiquement mais n’ont rien oublié de leurs habitudes ni perdu de leur flair, qui fait la risée de leurs jeunes successeurs souvent très condescendants. C’est vraiment sur eux que tous les feux sont braqués, alors que les crimes des célèbres Bonnie & Clyde se multiplient, Hamer et Gault leur volent littéralement la vedette au point que malgré les filatures, le couple n’apparait que de façon fantomatique jusqu’au dénouement.

Avec une photographie particulièrement soignée malgré des paysages peu avenants et un casting de premier choix, ‘the Highwaymen’ se révèle être malgré quelques longueurs un polar original et bien documenté qui tient en haleine jusqu’au bout.

Ma note :  15/20