Show More

Acteurs 

Anthony Hopkins

Olivia Colman

Mark Gatiss

Imogen Poots

Rufus Sewell

Olivia Williams

Synopsis

THE FATHER raconte la trajectoire intérieure d’un homme de 81 ans, Anthony, dont la réalité se brise peu à peu sous nos yeux. Mais c’est aussi l’histoire d’Anne, sa fille, qui tente de l’accompagner dans un labyrinthe de questions sans réponses.

Mon commentaire

‘The Father’ est l’adaptation par le dramaturge Florian Zeller lui-même de sa propre pièce de théâtre éponyme. Dans un huis clos extrêmement bien filmé, on y suit l’évolution dans un appartement au quotidien d’Anthony (Anthony Hopkins) un ancien ingénieur de 81 ans, visiblement atteint par une maladie neuro-dégénérescente de type Alzheimer. Seule face à lui, on fait connaissance avec sa fille Anne (Olivia Colman), une quarantenaire qui a sacrifié une partie de sa vie pour tenter de gérer au mieux cette spirale descendante qui aspire ce père qu’elle aime malgré tout…

Quand on décide de voir un film prenant pour thème central ce problème crucial de notre époque, on imagine forcément être confronté à des moments difficiles. La réussite de Florian Zeller réside en premier lieu dans une mise en scène très originale pour reconstituer ce chaos mental – certes c’est un peu troublant au début, mais tout à fait compréhensible à mesure que le film avance. Mais jamais le film ne tombe dans le pathos, car Florian Zeller réussit à injecter une dose de cérébralité dans ce huis-clos pour contrer les effets pervers de cette maladie épouvantable. De fait, si bien sûr l’émotion est forcément présente, surtout du côté d’Anne qui ne sait plus quoi faire pour ne pas laisser son père seul, à aucun moment l’histoire n’est larmoyante…au contraire même, car certaines attitudes ou réparties du malade portent même à esquisser des sourires.

L’autre force du film réside bien entendu dans le choix du casting : Anthony Hopkins est littéralement éblouissant dans ce rôle de vieillard cynique et menteur dont l’esprit part en décrépitude. On comprend pourquoi le rôle lui a valu un Oscar du meilleur premier rôle masculin en avril dernier…Mais la comédienne britannique Olivia Colman (vue dans la série The Queen saisons 3 et 4) est de son côté magnifique de tendresse, de patience et de dignité face à un père qui ne fait aucun cadeau affectif et ne s’excuse jamais.

Ce film criant de vérité est à voir à tout prix bien évidemment, ce premier film de Florian Zeller (dont le scénario a été également oscarisé) est une vraie réussite.

Ma note :  17/20