Show More

Acteurs

Jake Gyllenhaal

Tatiana Maslany

Miranda Richardson

Clansy Brown

Synopsis

En ce 15 avril 2013, Jeff Bauman est venu encourager Erin qui court le marathon : il espère bien reconquérir celle qui fut sa petite amie. Il l’attend près de la ligne d’arrivée quand une bombe explose. Il va perdre ses deux jambes dans l’attentat. Il va alors devoir endurer des mois de lutte pour espérer une guérison physique, psychologique et émotionnelle

Mon commentaire

Retour sur les évènements qui ont endeuillé le marathon de Boston en avril 2013. Jeff Bauman (Jake Gyllenhaal) est venu encourager près de l’arrivée son ex petite amie Erin (Tatiana Maslany) qui court le marathon et qu’il aime toujours, Juste avant son arrivée explosent coup sur coup deux bombes meurtrières, qui occasionneront de nombreuses victimes et feront perdre à Jeff ses deux jambes. Il ne doit d’ailleurs la vie qu’à Carlos, un homme à l’esprit vif qui lui aura permis d’être secouru rapidement, puis amputé.

C’est donc l’histoire d’un homme jeune issu de la société middle class américaine qui va devoir surmonter les épreuves pour reprendre goût à la vie. Sa mère Patty (Miranda Richardson), passablement alcoolique, est tellement heureuse de l’avoir récupéré qu’elle en fait presque un héros, parfois vite transformé en animal de foire. Difficile pour Jeff de lutter face cette gloire dont il se passerait bien et de s’émanciper tant il est dépendant désormais… Mais Erin va décider de quitter sa famille et son travail pour encourager la rééducation physique et surtout mentale de cet homme qu’elle aime aussi, même si fatalement il se sent terriblement diminué. C’est elle également qui va l’obliger à sortir plus fort psychologiquement (d’où le titre « Stronger ») de cet événement, mais pas seulement en tant que rescapé de Boston respecté parce qu’il est parvenu à identifier un des terroristes dont il a croisé le regard.

David Gordon Green pour ce film s’est inspiré du propre livre éponyme de Jeff Bauman, l’authentique victime de l’attentat. Si ce film très classique est plutôt réussi, c’est avant tout grâce à la prouesse de l’interprétation de Jake Gyllenhaal dans le rôle de ce grand enfant incapable d’assumer ni sa vie, ni  de prendre des résolutions pour s’en sortir vraiment. Le film néanmoins reste plutôt bien équilibré, alliant sobriété et humour, donc sans jamais tomber dans le larmoyant. Malgré un film à l’accent très américain - compte tenu des nombreuses scènes autour des matches et des équipes de base-ball - le film nous restitue simplement l’histoire d’un homme dont la vie a basculé en quelques minutes. Le metteur en scène évite soigneusement l’apologie des grandes idéologies des Etats Unis en transformant Jeff en nouveau super héros, ce qui est l’essentiel.

Ma note : 14/20