Show More

Acteurs

Josh Brolin

Benicio del Toro

Isabela Moner

Jeffrey Sullivan

Matthew Modine

.

Synopsis

 

Les cartels mexicains font régner la terreur à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Rien ni personne ne semble pouvoir les contrer. L'agent fédéral Matt Graver fait de nouveau appel au mystérieux Alejandro pour enlever la jeune Isabela Reyes, fille du baron d'un des plus gros cartels afin de déclencher une guerre fratricide entre les gangs. Mais la situation dégénère et la jeune fille devient un risque potentiel dont il faut se débarrasser. Face à ce choix infâme, Alejandro en vient à remettre en question tout ce pour quoi il se bat depuis des années…

Interdit aux moins de 12 ans

Mon commentaire

Le film débute sur un attentat à l’explosif meurtrier perpétré dans un hypermarché du sud des États Unis, organisé par une équipe de terroristes islamistes kamikazes…Pour les autorités américaines, il n’y a guère de doute: les terroristes se sont forcément infiltrés sur le territoire par voie maritime. Après avoir atteint les côtes ils ont franchi la frontière grâce aux cartels mexicains qui ont organisé un trafic humain bien plus lucratif que celui de la drogue.

Pour stopper ce trafic, l’agent fédéral Matt Graver (Josh Brolin) se voit confier une mission de la plus haute importance par le gouvernement américain : tenter de disloquer les deux cartels qui se font concurrence, en kidnappant Isabel Reyes (Isabela Moner), fille du dirigeant d’un des cartels, pour déclencher le chaos entre les gangs…Matt Graver va devoir faire appel à Alejandro (Benicio del Toro), mystérieux avocat colombien qui continue de lutter contre ces organismes qui ont décimé sa famille. La situation va néanmoins dégénérer, contrariant tous les plans des autorités américaines…

Après le premier « Sicario » réalisé en 2015 par Denis Villeneuve qui avait séduit critiques et public, ce deuxième opus de « Sicario, la guerre des cartels » est cette fois mis en scène par Stefano Sollima (qui était déjà derrière la caméra pour « Gomorra ») de façon non moins efficace. En revanche, le scénario – encore signé pourtant de Taylor Sheridan - est plein de circonvolutions qui brouillent les esprits et nuisent à la fluidité du film. A moins que ce ne soit une critique à peine déguisée envers le fonctionnement des autorités américaines vis-à-vis de l’émigration et des raccourcis absurdes qu’elles peuvent adopter en ce qui concerne le terrorisme ? Quoi qu’il en soit, on retrouve néanmoins avec plaisir les charismatiques Benicio del Toro et Josh Brolin, dans le rôle des deux personnages centraux qui se battent contre les cartels certes, mais aussi d’une certaine façon contre des dispositions et des ordres qu’ils jugent aberrants, au point de refuser d’y obéir… En ce qui concerne leur moralité, il faudra en revanche repasser !

Si vous êtes sensibles aux scènes violentes, mieux vaut alors éviter ce film au cours duquel les règlements de compte et tueries sanglantes s’enchaînent à toute vitesse…On n’a certes guère le temps de respirer tant le suspense est bien mené, au point qu’on ignore comment le film peut bien se terminer. A ce stade du film en revanche, on déplorera une fin assez peu crédible qui finit par donner à l’ensemble de cette histoire un côté plutôt bancal.

Un film d’actions assurément efficace qui aurait mérité un scénario plus abouti, mais qui néanmoins partait avec un handicap compte tenu de la réussite du premier « Sicario »

Ma note : 14/20