Show More

Acteurs 

Daniel Auteuil

Catherine Frot

Bernard Le Coq

Solam Dejean-Lacréole

Synopsis

Gilbert et Simone vivent une retraite agitée dans un village du Sud de la France. Le départ d'Étienne, son voisin et amant, le manque d'argent, mais surtout l'aigreur permanente de son mari, poussent Simone à fuir le foyer. Gilbert prend alors conscience qu'il est prêt à tout pour retrouver sa femme, son amour.

Mon commentaire

Simone (Catherine Frot) et Gilbert (Daniel Auteuil), garagiste dans le sud de la France, sont mariés depuis 35 ans. Mais la retraite arrivée, les difficultés économiques se font ressentir. Subissant les aigreurs permanentes de son mari, Simone n’y tient plus. Pour elle, la coupe est pleine, d’autant qu’Etienne (Bernard Le Coq) le voisin et amant qui habite de l’autre côté de la route, décide de quitter le village pour s’offrir une retraite bien méritée dans une résidence en bord de mer. Une seule solution : Simone décide de reprendre sa liberté et de quitter foyer et mari pour rejoindre son amant. Gilbert, désormais seul, réalise alors combien sa femme lui manque et est prêt à tout pour la retrouver.

Le réalisateur José Alcala a voulu ici jouer sur plusieurs tableaux : d’abord, le délicat sujet de l’arrivée à la retraite de petits artisans, surtout lorsque que ceux-ci appartenaient dans les années 68 aux groupes de manifestants idéalistes qui se battaient pour l’égalité des chances. D’autre part, il aborde le questionnement de la fidélité conjugale et de la possible morosité de la vie commune au bout de très nombreuses années de mariage. Pour donner à son film un ton plus axé sur la comédie, il a choisi de situer l’action dans le sud de la France, en récréant une ambiance un peu à la manière de Pagnol, surtout quand Gilbert part à la recherche de sa chère moitié.

Hélas, le film est bourré de grosses ficelles de de situations peu crédibles qui font que l’histoire tombe vite à plat, malgré le talent notamment de Daniel Auteuil. Catherine Frot n’est en revanche absolument pas convaincante dans ce rôle de sexagénaire excitée en quête de liberté …Passé le début du film qui montre une certaine originalité, la suite n’est qu’une juxtaposition de scènes sans grand intérêt ni réel fil conducteur. Au total, on a plus l’impression de regarder un téléfilm de seconde catégorie qu’une réalisation qui propose une réelle analyse de la situation et des éléments de réponse aux questions posées à l’origine.

Ma note : 08/20