Show More

Acteurs 

Daniel Kaluuya

Jodie Turner-Smith

Bokeem Woodbine

Chloë Sevigny

Flea

Strurgill Simpson

Indya Moore

Benito Martinez

Synopsis

En Ohio à la suite d’un rendez-vous amoureux, deux jeunes afro-américains qui se rencontrent pour la première fois, sont arrêtés pour une infraction mineure au code de la route. La situation dégénère, de manière aussi soudaine que tragiquement banale, quand le jeune homme abat en position de légitime défense le policier blanc qui les a arrêtés.
Sur la route, ces deux fugitifs malgré eux vont apprendre à se découvrir l’un l’autre dans des circonstances si extrêmes et désespérées que va naître un amour sincère et puissant révélant le cœur de l’humanité qu’ils partagent et qui va changer le reste de leurs vies.

Mon commentaire

« Queen &Slim » est le vrai premier long métrage de la réalisatrice Melina Matsoukas, plus connue en fait jusqu’à présent aux Etats Unis dans le monde des clips musicaux…Et quel scénario (de ! L’incroyable histoire de ce couple de jeunes Afro-américains de l’Ohio qui se rencontre pour la première fois lors d’une soirée dans un resto sans âme… Lui est catholique, employé de magasin ; elle, avocate réputée du barreau spécialisée dans la défense criminelle. On n’a même pas le temps de connaître leur nom, tant la situation qu’ils vont vivre juste après va dégénérer quasiment en un clin d’œil. Il faut dire qu’ils sont arrêtés par un policier blanc pour une peccadille et que la tension monte vite entre le flic et les victimes sur lesquelles il a jeté son dévolu. En état de légitime défense après que son amie a été blessée par le flic, le jeune homme le tue. Et c’est le début d’une logue cavale.

« Queen (Jodie Turner-Smith) and Slim (Daniel Kaluuya) » est tout à la fois un road-movie palpitant bien ficelé et un film qui une fois de plus appuie là où ça fait mal, car il met en exergue l’état de racisme omniprésent qui règne actuellement dans un certain nombre d’états américains. Et bizarrement, c’est souvent parmi les forces de l’ordre que ce racisme se manifeste, au point qu’en retour, une solidarité s’est mise en place au sein des communautés noires pour s’opposer aux exactions pratiquées, quitte à soutenir ouvertement les personnes qui s’y opposent y compris par la force. « Queen and Slim » est aussi une très belle histoire d’amour aux allures de Bonnie and Clyde du XXIème siècle, puisque les deux jeunes vont apprendre au fil des jours à se connaître et à véritablement tomber amoureux alors qu’ils sont traqués par la police …

Outre une réalisation très esthétique, le film bénéficie de plus d’une bande originale fort sympathique - quand on connait le parcours professionnel de la réalisatrice ce n’est pas surprenant ! - et cerise sur le gâteau d’une interprétation de grande qualité des deux principaux protagonistes (on avait vu Daniel Kaluuya dans ‘Get out’, Jodie Turner-Smith est une révélation), qui sont juste parfaits.

Au cours de leur long périple - peut être un peu trop long, -ils vont rencontrer à travers les états parcourus toutes sortes de personnages, dont l’amitié et le désir d’aide ne seront pas forcément liés à la couleur de leur peau.

Un très beau premier film coup de poing offrant une belle réflexion sur les nouveaux héros du quotidien…On a hâte de découvrir les prochaines réalisations de Melina Matsoukas !

Ma note :  17/20