Rechercher
  • Gilbert

Show must go on...

A l’heure où je rédige cette chronique, c’est à la fois la tristesse et le bonheur d’un retour à une certaine normalité qui alimentent mes pensées.



Tristesse bien sûr avec la disparition le 13 avril dernier d’un de nos plus talentueux acteurs de cinéma et de théâtre, l’un des doyens qui subsistaient encore. Michel Bouquet a tiré sa révérence à l’âge de 96 ans.

Michel Bouquet, on l’a rencontré à de multiples occasions, tant sa filmographie est impressionnante.

On a pu le voir dans "La mariée était en noir" (1968)," Borsalino’’(1970), "Renoir"(2012), "La femme infidèle" (1969) ou "Les Misérables"(1982). Il a tourné avec les plus grands, de François Truffaut à Claude Chabrol en passant par Henri Verneuil. Michel Bouquet avait reçu deux Césars en 2002, pour le film "Comment j'ai tué mon père" d’Anne Fontaine, puis en 2006, couronnant son interprétation troublante de réalisme de François Mitterrand dans "Le promeneur du Champ-de-Mars" de Robert Guédiguian. Michel Bouquet a même encore fait une apparition au cinéma en 2020 dans ‘Villa Caprice ’de Bernard Stora, et on le retrouvera dans le casting de ‘Cérémonie secrète’ de Tatiana Becquet-Genel, sur les écrans le 3 juin prochain.



Sur les planches, son terrain de jeu de prédilection, il a joué "Le malade imaginaire", "L'Avare" ou "Le roi se meurt" d'Eugène Ionesco, qui lui avait même valu un Molière. C’est dire la richesse de son jeu et l’étendue de son talent…

Au total 74 ans de carrière, 78 films, 1 série, sans compter ses nombreuses apparitions sur la scène du théâtre, qui selon des confidences recueillies a toujours eu sa préférence par rapport au 7eme art. L’un des atouts de Michel Bouquet aura toujours été de mettre d’abord en avant l’auteur. L’un de ses élèves témoigne en ce sens :"Il nous inculquait la dimension absolument sacrée et inaccessible des grands auteurs. Il essayait d'ailleurs de détruire dans notre esprit le culte du metteur en scène. C'était un personnage qu'on aimait craindre et voir à l'écran. J'ai aimé le craindre en tant que professeur, le voir en chair et en os, l'écouter."

C’est en 2019, à l’âge de 93 ans, que Michel Bouquet a déclaré ne plus vouloir monter sur scène, après une très longue carrière…

Un hommage national sera rendu à Michel Bouquet aux Invalides le 27 avril prochain.



Face à cette tristesse, quelques jours après a été annoncée – en grandes pompes sur Internet – la sélection officielle du 75ème Festival de Cannes. Après deux années différentes, un Festival en pointillés et en distanciel pour 2020 en raison du Covid et un Festival sous haute surveillance sanitaire en 2021 décalé en juillet, cette année donc, le tapis rouge sera de nouveau déroulé sur la Croisette du 17 au 28 mai 2022.

L’affiche de cette 75ème édition rend un bel hommage au film ‘the Truman show’ de Peter Weir (1998) avec dans le rôle principal, Jim Carrey…


Voici la liste des films présentés en compétition et hors compétition pour cette nouvelle édition :


En compétition :

HOLY SPIDER de Ali ABBASI LES AMANDIERS de Valeria BRUNI TEDESCHI CRIMES OF THE FUTURE (Les crimes du futur) de David CRONENBERG TORI ET LOKITA (Tori and Lokita) de Jean-Pierre et Luc DARDENNE STARS AT NOON de Claire DENIS FRÈRE ET SŒUR de Arnaud DESPLECHIN CLOSE de Lukas DHONT ARMAGEDDON TIME de James GRAY BROKER de KORE-EDA Hirokazu NOSTALGIA de Mario MARTONE RMN de Cristian MUNGIU TRIANGLE OF SADNESS de Ruben ÖSTLUND HAEOJIL GYEOLSIM (Decision to leave) de PARK Chan-Wook SHOWING UP de Kelly REICHARDT LEILA’S BROTHERS de Saeed ROUSTAEE BOY FROM HEAVEN de Tarik SALEH ZHENA CHAIKOVSKOGO (Tchaïkovski’s Wife) de Kirill SEREBRENNIKOV HI-HAN (Eo) de Jerzy SKOLIMOWSKI


Hors Compétition :


Z (COMME Z) de Michel HAZANAVICIUS - Film d’ouverture


TOP GUN : MAVERICK de Joseph KOSINSKI

ELVIS de Baz LUHRMANN NOVEMBRE de Cédric JIMENEZ THREE THOUSAND YEARS OF LONGING (Trois mille ans à t’attendre) de George MILLER MASCARADE (Masquerade) de


Si l’on sait d’ores et déjà que les cérémonies d’ouverture et de clôture seront assurées par la comédienne Virginie Efira, à l’heure où je rédige cette chronique, en revanche on ne connait pas encore la composition du Jury ni son Président, Président qui sera en charge de remettre la Palme d’or, qui succédera à ‘Titane’ de Julia Ducournau.



En attendant, que le spectacle continue !




















remerciements pour les photos: rcf.fr; NoumeaPost.fr; Allocine.fr; ladépêche.fr ; huffingtonpost.com

0 commentaire