Rechercher
  • Gilbert

D''Arabesque' à Harry Potter...




....Ou comment, en cet automne, à quelques jours de la Toussaint, la Grande Faucheuse décidément très présente en autre au quotidien parmi les victimes de la Guerre en Ukraine, rattrape le monde du Cinéma, et du petit écran.


Il est possible que le mot ‘Arabesque’ n’évoque pour les plus jeunes lecteurs des chroniques de ‘Bobines et Papyrus’ qu’un ‘ornement peint ou sculpté spécial, d’origine islamique ou non, utilisé en décoration’ (définition du dictionnaire de français). Pour leurs aînés, ‘Arabesque’, c’est le nom d’une série télévisée américaine grand public à succès (série signée par Richard Levinson et William Link) qui a marqué toute une époque à la télévision. Elle a été diffusée sur les écrans pendant 12 saisons consécutives, de septembre 1984 à mai 1996…Avec comme héroïne principale une certaine Jessica Fletcher (incarnée par Angela Lansbury), une professeure d’anglais à la retraite reconvertie en auteure de romans policiers…Son flair infaillible lui permettra de prêter main forte à la police pour élucider toute sorte d’affaires criminelles.


Mais Angela Lansbury, qui s’est éteinte la semaine passée à l’âge de 96 ans est une comédienne britannique de longue date (74 ans de carrière tout de même !) dont on a peut-être oublié un peu trop vite le talent et les nombreuses nominations, el plus souvent pour de très beaux seconds rôles… Elle a même obtenu le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle en 1946 pour ‘le Portrait de Dorian Gray’ d’Albert Lewin. Angela Lansbury, c’est 73 films ou séries tournées, dont ‘Les feux de l’été’ de Martin Ritt (1958), ‘Un crime dans la tête’ de John Frankenheimer (1962), ‘L’apprentie sorcière’ de Robert Stevenson pour les studios Disney (en 1971) ou encore ‘Mort sur le Nil’ de John Guillermin en 1978.


Elle s’était même offert un come-back en clin d’œil en 2018 pour ‘Le retour de Mary Poppins ‘ de Rob Marshall : elle y incarnait la charmante dame aux ballons…


Sa proximité avec le monde des enfants fait indirectement penser à l’autre personnage auquel Bobines&Papyrus voulait rendre hommage aujourd’hui dans cette chronique. Je veux parler de Robbie Coltrane, alias Rubeus Hagrid, le gentil, sympathique et maladroit mi-géant, amoureux des monstres dans la saga Harry Potter, qui est décédé le 14 octobre dernier à l’âge de 72 ans. Auparavant, l’acteur s’était fait aussi brillamment remarquer pour son rôle dans la série ‘Cracker’, qui lui a même valu de remporter 3 Bafta consécutifs en 1994,1995 et 1996 du meilleur acteur.



On l’avait également retrouvé dans deux épisodes de la saga James Bond, ‘Golden Eye’ de Martin Campbell (1995) et ‘Le monde ne suffit pas’ de Michael Apted (1999), films pour lesquels il endossait le rôle d’un mafieux russe ex-agent du KGB.


Merci à tous les deux pour votre talent...Rendez vous au paradais ! RIP...


Merci pour l'emprunt des photos ( de haut en bas et de droite à gauche): adobedtock.com; ecranlarge.fr; depositphotos.com; justwatch.com; disneyphile.com; pesesurstart.com; francebleu.fr; premiere.fr


0 commentaire