Rechercher
  • Gilbert

C'est la rentrée ! ... mais aussi pour le 7ème art, le temps des Festivals


.

Vous êtes certainement rentrés de vacances depuis quelques jours ? Eh bien, cette fois, c’est aussi mon tour ;-) !

Si pour beaucoup l’été a donné l’occasion de changer d’air et d’environnement, il nous a donné aussi la possibilité de nous rafraîchir dans les salles obscures et climatisées de France et de Navarre – sans compter les nombreuses projections nocturnes en plein air à travers l’hexagone.


A noter quelques très bons films, dont ‘As bestas’ de Rodrigo Sorogoyen, ou encore le dernier film de Dominik Moll ‘La nuit du 12’, qui font partie des incontournables de l’année 2022…




Août à peine terminé, voici revenu le temps des grands festivals de cinéma de la rentrée, parmi lesquels la Mostra de Venise (depuis le 31 août jusqu’au 10 septembre) ou le Festival du Film américain de Deauville (depuis le 2 et jusqu’au 11 septembre).




Comme chaque année – parenthèse faite des très spéciales années Covid 2020 et 2021- c’est l’occasion de découvrir les nouvelles réalisations de metteurs en scène en vogue (Noah Baumbach, Darren Aronofsky, Andrew Dominik, Alejandro Iñarritu, Romain Gavras, Florian Zeller, Rebecca Zlotowski, Guy Ritchie, Paul Haggis…), les nouveaux rôles d’acteurs désormais fétiche (Timothée Chalamet, Ana de Armas, Virginie Efira , Cate Blanchett, Adam Driver, Brendan Fraser, dont c’est le retour après des années d’absence, Roschdy Zem….) mais aussi de découvrir de tout nouveaux talents devant (Dali Bensallah, Trace Lysette…) et derrière la caméra.


Ces évènements sont souvent aussi l’occasion de rendre un hommage aux talents de certaines célébrités. Cette année, c’est au tour de Catherine Deneuve d’être mise en avant à la Mostra : outre la tâche d’ouvrir la 79ème édition du Festival, un ‘Lion d’Or’ spécial lui a été remis à Venise pour l’ensemble de sa carrière pléthorique.

Du côté de Deauville, cette 48ème édition a confié à Arnaud Desplechin la difficile tâche de Président du Jury. Il aura la charge de visionner pas moins de 60 films américains dans 8 catégories, même s’il y a bien sûr une fenêtre ouverte sur le cinéma français.


A Venise, les projections organisées dans le cadre de la Mostra sont ouvertes au public (et payantes, of course). Les films sont pour rappel répartis en trois catégories : ceux qui sont en « Sélection’ une vingtaine de films, dont la récompense suprême est ‘Le Lion d’Or’) , ceux qui appartiennent à la catégorie ‘Orizzonti’ (30 films environ) et la catégorie ‘Hors sélection’ (une trentaine de films également). Cette année, c’est l’Argentin Mariano Cohn qui est Président du Jury pour les films en sélection, et I ’Espagnole Isabel Coixet qui assume cette tâche pour la catégorie ‘Orizzonti’.


Pas mal de beaux moments en perspective, sans compter tout ce qui nous attend dans les programmations des les prochaines semaines : ‘Kompromat’ de Jérôme Salle, ‘Sans Filtre’ de Ruben Östlund (Palme d’Or Cannes 2022), ‘Tori & Lokita’ (réalisé par les Frères Dardenne), ‘Les enfants des autres’ de Rebecca Zlotowski, ‘Chronique d’une liaison passagère’ d’Emmanuel Mouret, ‘Avatar : la voie de l’eau’ de James Cameron, ‘Une belle course’ de Christian Carion, ‘Simone, le voyage du siècle’ d’Olivier Dahan, ‘L’innocent’ de Louis Garrel, ‘Mascarade’ de Nicolas Bedos, ‘Les couleurs de l’incendie’ de Clovis Cornillac….Et j’en oublie !



Bonne reprise à tous et VIVE LE CINÉMA !

0 commentaire