Rechercher
  • Gilbert

Au revoir, pas adieu...

Ce n'est finalement pas le vendredi 13, date souvent connotée par la malchance pour les plus superstitieux d'entre nous, mais le samedi 14 mars 2020 que le couperet étatique est tombé : la décision de fermeture systématique des salles de spectacle, des cinémas, des théâtres, des musées....

Si on comprend naturellement la nécessité de limiter au maximum l'expansion du virus par la volonté de limiter la contamination qui pourrait avoir lieu dans des espaces trop peuplés, on peut néanmoins s'interroger sur cette date. Car cette date était tout de même celle de la veille du 1er tour des élections municipales françaises, importantes certes, mais peut être pas primordiales quand on en sait un peu plus sur la nature de cette épidémie! Pourquoi donc ne pas avoir fait le choix de tout arrêter plus tôt et et reporter purement et simplement ce premier tour électoral? Pourquoi autoriser vivement le vote auprès des électeurs de tous âges et de toutes conditions physiques alors que la contamination pouvait être malgré les précautions prises aussi importante que dans n'importe quelle salle de spectacle?

Vous me direz certes qu'un confinement plus précoce aurait eu pour conséquence les mêmes suspensions côté spectacles: certes, mais l'épidémie étant peut être jugulée plus tôt, les conséquences n'auraient pas été les mêmes, et les privations sûrement moins durables...

Au total, les calendriers sont bouleversés, de nombreux comédiens ou vedettes du 'standup' sont sur le carreau, sans compter les petits restaurants et entrepreneurs dont l'activité est liée au secteur des loisirs et du spectacle auront du mal à s'en remettre...




Pas de millésime 2020 pour le Festival de Cannes non plus, pas de vedettes internationales sur le tapis rouge côté méditerranée...Peut être y verra t on plus clair d'ici quelques mois, c'est tout ce que l'on souhaite!




En attendant, Bobines et Papyrus va se mettre en sommeil côté publications et Newsletter, puisque seules seront publiées sur FB ( et sur le site bien sûr) les critiques de livres, pour honorer le côté Papyrus du site...


Portez vous au mieux en restant chez vous,


Au revoir, mais pas Adieu!