Rechercher
  • Gilbert

72ème Festival de Cannes, un bon cru...

10 jours , c'est court, mais lorsque la sélection laisse le Jury dubitatif, cela peut être long également. La Sélection de Thierry Frémaux cette année a eu l'heur de réjouir, de surprendre, de bouleverser mais aussi de provoquer. En tout état de cause , à côté des habituels routiers de la Croisette, on a pu découvrir des oeuvres réalisées par des réalisateurs moins connus, qui ont été récompensés de façon très juste, contribuant à renouveler les bénéficiaires des Prix Cannois.

Après un départ en fanfare avec le film étrange de Jim Jarmush "The Dead don't die", puis rapidement ensuite "Douleur et Gloire" de Pedro Amodovar, en compétition dès le second jour, le ton a été donné en matière de qualité. Son film a tenu la corde jusqu'au dernier moment pour la Palme , qui finalement a encore échappé - pour ma part, je trouve de façon injuste - à Pedro Amodovar, qui signe là son film le plus intime... Mais il est encore un peu tôt pour savoir si le film sud -coréen "Parasite", qui l'a coiffé au poteau (en salle le 5 juin prochain) du jeune réalisateur Bong Jong-ho, la mérite plus!.

Quoi qu'il en soit , parmi les huit nouveaux réalisateurs sélectionnés, il est à noter que cette année, quatre ont été remarqués et récompensés par le président ‎Alejandro González Iñarritu et les membres de son jury... A leurs côtés, concouraient de grosses "pointures" du cinéma, outre Jarmush et Almodovar: les frères Dardenne, Quentin Tarantino, Marco Bellochio, Ken Loach...

Edouard Baer, en Maître de cérémonie, a fait donc comme chaque année fait remettre les prix par des invités prestigieux du milieu du cinéma pour le Palmarès suivant:


Palme d'Or : "Parasite" Bong Jong-ho

Grand Prix du Jury : "Atlantique" Mati Diop

Mention Spéciale : "It must be Heaven" - Elia Souleiman

Prix de la Mise en scène: "Le jeune Ahmed" des frères Dardenne

Prix du scénario: "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma

Prix d'interprétation féminine : Emily Beecham dans "Little Joe"

Prix d'interprétation masculine : Antonio Banderas dans "Douleur et Gloire"

Prix du jury (ex aequo): "Les Misérables" de Ladj Ly /"Bacurau" de Kleber Mendonça et Juliano Dornelles

Caméra D'Or : "Nuestras Madrés" de César Diaz

Palme d'or du court métrage : The Distance Between Us And The Sky de Vasilis Kekatos


Puis il y a eu de belles émotions dans les projections hors compétitions, dont vous trouverez cette semaine quelques exemples dans la Newsletter...

Que le spectacle continue!

photo Télérama