top of page
Rechercher
  • Gilbert

2023, a New Year is born....(une Nouvelle Année est arrivée)


Il n’est pas encore trop tard pour vous souhaiter une excellente année 2023, faite de petits et grands bonheur, de succès, de prospérité et de bonne santé ...mais aussi de merveilleux films !



Début d’année déjà bien rempli, côté cinéma, avec le succès commercial de ‘Avatar, la voie de l’eau’, qui a d’ores et déjà attiré environ 12 millions de spectateurs en France, depuis son lancement il y 6 semaines !



Pourtant, lors de la cérémonie des Golden Globes qui a eu lieu le 11 janvier dernier, ce magnifique film de James Cameron, non seulement merveille technique mais aussi conte écologique moderne, a été totalement snobé …Les véritables héros de cette soirée de trophées ont été Steven Spielberg, avec son nouveau film ‘The Fabelmans’ (sortie en France le 22 février), mais aussi ‘Martin McDonagh avec ‘les Banshees d’Inisherin, qui se voient attribuer respectivement les Golden Globe du Meilleur film dramatique, et celui du Meilleur Film en catégorie Comédie ou film Musical ( je n’ai pas senti réellement le côté comédie des Banshees !?!?)


Steven Spielberg rafle aussi le Golden Globe du meilleur réalisateur…



Côté Meilleur Acteur Masculin dans un film dramatique, c’est Austin Butler qui remporte le trophée (et c’est bien mérité !), celui de la meilleure Actrice dans un rôle dramatique revenant à Cate Blanchett (dans ‘Tàr’, sortie prévue le 25 janvier). Côté comédie, c’est Michelle Yeoh (Everything everywhere all at once) qui est récompensée, et Colin Farrell (certes surprenant et au sommet) pour ‘les Banshees d’Inisherin’.



Côté film étranger, c’est ‘Argentina 1985’ de Santiago Mitre (représentant l’Argentine), sorti en octobre dernier sur Prime Video qui est le lauréat, et le ‘Pinocchio’ de Guillermo del Toro, qui récupère le Golden Globe du Meilleur Film d’animation (sorti en décembre dernier sur Netflix)


A noter que cette année, contrairement à 2022, ce sont essentiellement les films visibles en salles qui ont été récompensés, et c’est rassurant…En dehors d’’Avatar’, grand absent, on est également surpris par l’absence de prix pour ‘Top Gun : Maverick’, pas plus que pour ‘Babylon’ ! Peut-être seront-ils mieux lotis lors de la Cérémonie des Oscar, qui aura lieu le 12 mars prochain ? Pour info, la liste des films sélectionnés sera dévoilée le 24 janvier prochain…

Quant aux César, rendez-vous le 23 février !



Et ma chronique ne serait pas complète si je ne rendais pas un hommage à une grande actrice italienne, starlette des années 50, disparue cette semaine à l’âge de 95 ans : je veux parler de Gina Lollobrigida, dont la plastique avantageuse a régalé la une des tabloïds à l’époque.


On se souviendra d’elle pour son interprétation d’Esmeralda, aux côtés d’Anthony Quinn dans ‘Notre Dame de Paris’ de Jean Delannoy en 1956, mais aussi de son rôle d’Adeline dans ‘Fanfan la Tulipe’ (1951) de Christian Jacque. On se souvient également de ses interprétations dans ‘Pain, Amour et Fantaisie’ de Luigi Comencini (1953), suivi en 1954 par ‘Pain, amour et Jalousie’, puis ‘Trapèze’ de Carol Reed (1956) ou encore de ‘Salomon et la Reine de Saba’ de King Vidor (1958), dans ‘les Poupées’ de Comencini (1965), ainsi que dans de nombreux longs métrages qui seront incapables de relancer sa carrière.



Petit à petit, la beauté et le talent de la belle actrice ont été évincés par sa cadette et rivale italienne Sophia Loren, et à partir des années 70, la ‘Gina’ a pris du recul vis-à-vis du cinéma, même si elle était présente dans la série des ‘Pinocchio’ et le film éponyme réalisé par Luigi Comencini, dans le rôle de la fée Turquoise. A part quelques incursions pour des rôles dans la série ‘Falcon Crest’ (1984), Gina Lollobrigida choisira ensuite de se tourner vers la photo et la sculpture…


RIP Gina ....!


Bonne année à tous et …Bon cinéma !






0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page