Acteurs 

Raphaël Personnaz

Nicolas Duvauchelle

Roschdy Zem

Nadia Tereszkewieckz

Hafsia Herzi

Sarah Pasquier

Synopsis

José Nunes et Maxime Charasse sont amis et associés minoritaires dans une entreprise de BTP en difficulté. Devant la nécessité de protéger leurs intérêts, ils prennent une décision radicale et se retrouvent liés par un sombre secret.
Alors qu’ils commencent à entrevoir un avenir meilleur, un étrange personnage fait irruption dans leurs vies, leur rappelant que rien ne peut complètement s’effacer.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Mon commentaire

Pour son cinquième film, Roschdy Zem, que l’on retrouve cette fois devant et derrière la caméra nous livre la libre adaptation du film « O Invasor (l’intrus) » de Beto Brant (sorti en 2002), un véritable thriller psychologique dont l’action se situe ici sur le littoral méditerranéen en Languedoc Roussillon. On y rencontre deux amis, José (Nicolas Duvauchelle), un fils d’émigrés portugais et Maxime (Raphaël Personnaz), un fils à papa ripoux, tous deux associés minoritaires dans une entreprise de construction.

Alors que les difficultés s’amoncellent dans leur activité du BTP, ils sont prêts pour protéger leurs intérêts à prendre des décisions radicales en commanditant un crime, sans pour autant bien en mesurer la portée. D’autant que Moïse (Roschdy Zem), un troisième personnage mystérieux et fort peu sympathique fait bientôt irruption et vient s’incruster dans leur vie….

Comment gérer cette situation plus que délicate pour José et Maxime, qui viennent de basculer dans un monde de violence ? D’autant que s’ils partagent tous deux de grandes ambitions personnelles et professionnelles, ils n’ont en aucun cas la même façon d’envisager leur avenir. En effet, si José désire malgré tout garder les pieds sur terre en prenant son travail de bâtisseur au sérieux, Maxime de son côté s’autorise à prendre seul des décisions périlleuses pour plus vite arriver à ses fins…

Si on se laisse séduire par le duo de comédiens Duvauchelle - Personnaz qui fonctionne particulièrement bien et qu’on apprécie la vigueur avec laquelle les scènes sont filmées, notamment avec usage de plans au plus près des visages très réussis, en revanche, on regrette de se perdre bien vite dans la nébuleuse de cette histoire, trop complexe pour être véritablement crédible. Le personnage de Moïse, plein d’ambigüité, n’attire il est vrai guère la sympathie, mais on a vraiment du mal à comprendre ses motivations et le sens des actions qu’il entreprend. Était-ce de plus bien nécessaire d’évoquer la vie des gens du voyage dans la région dans ce polar bien trop alambiqué ?

Si on ne s’ennuie cependant pas en regardant ce film, c’est surtout grâce à la mise en scène soignée et musclée, mais il est dommage que cette histoire déraille un peu vite. Cela n’empêche pas de reconnaître à Roschdy Zem un talent certain en tant que réalisateur.

Ma note : 11/20