One night of Queen – Paris, à la Seine Musicale (22-01-2020) et dans toute la France

 

Synopsis

Après le triomphe de la tournée ROCK LEGENDS réunissant sur scène The Doors Alive, Letz Zep et One Night of Queen en début d’année 2019, et devant le succès incontestable et sans précédent du biopic rock, BOHEMIAN RHAPSODY, RICHARD WALTER PRODUCTIONS ne pouvait que répondre à cette ferveur et satisfaire encore et toujours les fans de Freddy Mercury en mettant sur la route une tournée exclusivement dédiée au mythique groupe QUEEN ! Qui de mieux que Garry Mullen and The Works pour être à la hauteur de cet enjeu !
Nous retrouverons donc en Janvier 2020, ONE NIGHT OF QUEEN à la Seine Musicale et en tournée dans toute la France pour une SHOW de 2H00 et un enchaînement fascinant de tubes !
One Night Of Queen est le spectacle hommage rendu à Queen le plus authentique et le plus impressionnant qui n’ait jamais été présenté sur scène avec ses tubes rock les plus légendaires. Durant deux heures, ce show fascinant présente plus de 20 mégatubes des «Rois du Rock» : Bohemian Rhapsody, A kind of Magic, Friends will be Friends, Under Pressure, One Vision, Somebody to love, I want to break Free...
Dans un show d’une qualité extraordinaire, Gary Mullen est véritablement le sosie vocal et physique de Freddie Mercury. Avec son groupe The Works, il réussit l’incroyable pari de ressusciter la magie, la force et la virtuosité du groupe légendaire Queen. Brian May, guitariste légendaire de Queen, certifie que Gary Mullen, non seulement dans sa performance scénique mais dans sa voix, est digne de l’excessif Freddie Mercury.
 

Mon commentaire

Farouches Amateurs Inconditionnels du Groupe Queen et de Freddie Mercury, ne criez pas au scandale ni au plagiat ! Ce spectacle « One night of Queen » est assez bluffant…Certes, Garry Mullen ne possède pas ni les cheveux (sic !) ni toutes les octaves du défunt Freddie Mercury, mais pour la reprise de bon nombre de tubes qui peuplent ce spectacle de plus de deux heures entrecoupé d’un entracte, le job est fait, et plutôt bien. Le public parisien était certes nombreux pour cet unique concert dans la capitale avant la tournée de province, mais pas particulièrement chaleureux : il flottait probablement une certaine inquiétude ou un doute sur la qualité du spectacle, qui se sont vite dissipés, car il est clair que le chanteur Garry Mullen sur scène se démène et n’hésite pas à inciter le public pousser la chansonnette !

Pourtant, la « Seine musicale » qui jouit d’une très belle acoustique n’est pas forcément la salle idoine pour ce genre de concert rock, l’espace libre pour laisser danser les fans n’étant pas particulièrement généreux. Autre étrangeté : l’absence totale d’écrans, qui interdit à quiconque au-delà des 20 premiers rangs de pouvoirs distinguer les traits des artistes … Seules facilités pour identifier le ‘Freddy’ version 2020, les tenues vestimentaires moulantes (et souvent l’absence de T-Shirt), ainsi que la moustache…

Mais bon, les morceaux mythiques du groupe Queen sont interprétés de façon très convenable, avec même la surprise de redécouvrir des titres moins connus dans leur discographie. Il ne faut pas oublier de mentionner le talent immense du guitariste du groupe the Works qui a su remplir nos oreilles de façon fort sympathique !

 

Une très bonne soirée au total, j’envie d’avance les spectateurs qui auront la chance de découvrir le spectacle en tournée !

Ma note : 16/20