Show More

Acteurs 

Emma Thompson

Stanley Tucci

Fionn Whitehead

Ben Chaplin

Jason Wenkins

Synopsis

Faut-il obliger un adolescent à recevoir la transfusion qui pourrait le sauver ? Fiona Maye, Juge de la Haute Cour, décide de lui rendre visite, avant de trancher. Leur rencontre bouleversera le cours des choses.

Mon commentaire

Adapté du roman de Ian Mac Ewan publié en France en 2014 sous le nom de « l’Intérêt de l’enfant », « My Lady » raconte la vie de Fiona Maye (Emma Thompson) célèbre juge d’instruction à la Haute Cour de Londres dédiée aux affaires familiales. Depuis 1989 en effet existe en Grande Bretagne la possibilité pour ce type de juge de prendre des décisions en plaçant l’intérêt de l’enfant mineur au-dessus de toute considération dans le cas d’un conflit familial. Fiona tranche sur des sujets selon des principes clairs et forcément en privilégiant la vie des enfants par rapport à tout principe de croyance ou de dignité. Son engagement et sa renommée ont pour conséquence que le couple qu’elle forme avec Jack (Stanley Tucci) est en déliquescence, l’activité professionnelle de Fiona évinçant petit à petit sa relation maritale. Et Fiona semble rester insensible voire inflexible devant les appels à l’aide de ce mari délaissé qui s’impatiente...

Elle doit maintenant se prononcer en faveur de l’autorisation ou non de transfusions sanguines pour le jeune Adam (Fionn Whitehead), 17 ans et 9 mois, atteint d’une leucémie. Mais lui et ses parents sont membres de la secte des Témoins de Jéhovah, qui refuse toute transfusion sanguine et toute injection de corps étranger. Sans transfusion, c’est pour Adam le risque quasi certain de la mort …

Le réalisateur Richard Eyre nous livre ici un film de facture extrêmement classique et malheureusement sans réelle surprise du côté de la mise en scène. Mais l’histoire nous emmène un peu plus loin que dans une banale succession de restitution de verdicts sans état d’âme. « My Lady », comme on appelle Fiona à la Cour, est un personnage beaucoup plus complexe et plus sensible qu’il n’y parait de prime abord, surtout lorsqu’on l’entend asséner des vérités rationnelles souvent cassantes. 

Emma Thompson est absolument formidable dans le rôle de cette juge qui est à la fois crainte mais admirée. Son interprétation est tout en nuances, alternant des moments de silences graves, des périodes de nervosité, d’agacement ou de colère, mais atteignant aussi parfois une forme de sérénité absolue, par exemple lorsqu’on la voit se mettre à jouer du piano. Cette femme est somme toute beaucoup plus fragile qu’elle ne le paraît, ne serait-ce que n’ayant jamais eu d’enfant elle-même, elle reste avant tout une femme disposant d’un instinct maternel naturel qui ne demande qu’à être sollicité .

« My Lady » est un très joli film qui a aussi le mérite de nous montrer un aspect un peu secret et majestueux de Londres en dehors des circuits touristiques, mais aussi nous invite à découvrir un aspect traditionnel culturel de la société britannique . L’histoire tire certes un peu sur la corde sensible du spectateur mais on la suit néanmoins avec beaucoup d’intérêt et d’émotion tant on ressent de la tendresse et de la fragilité chez cette femme magistralement interprétée par Emma Thompson dont il s’agit sûrement d’un des meilleurs rôles.

Ma note : 15/20