Show More

Acteurs 

Ed Skrein

Woody Harrelson

Patrick Wilson

Luke Evans

Aaron Eckhart

Mandy Moore

Dennis Quaid

Etsushi Toyokawa

Synopsis

Après la débâcle de Pearl Harbor qui a laissé la flotte américaine dévastée, la marine impériale japonaise prépare une nouvelle attaque qui devrait éliminer définitivement les forces aéronavales restantes de son adversaire. La campagne du Pacifique va se jouer dans un petit atoll isolé du Pacifique nord : Midway.
L’amiral Nimitz, à la tête de la flotte américaine, voit cette bataille comme l’ultime chance de renverser la supériorité japonaise. Une course contre la montre s’engage alors pour Edwin Layton qui doit percer les codes secrets de la flotte japonaise et, grâce aux renseignements, permettre aux pilotes de l’aviation américaine de faire face à la plus grande offensive jamais menée pendant ce conflit

Mon commentaire

« Midway » raconte donc comment l’amiral Nimitz (Woody Harrelson), après la dure défaite infligée le 7 décembre 1941 par l’armée japonaise à la flotte américaine a voulu prendre sa revanche…Alors que la marine impériale japonaise déjà victorieuse avait prévu dans ce petit archipel isolé du Pacifique Nord appelé Midway de se débarrasser définitivement de son adversaire.

Dans cette course contre la montre, il met le maximum d’atouts de son côté, avec un premier lieu l’utilisation des services d’Edwin Layton (Patrick Wilson), qui doit l’aider à ‘craquer’ les codes secrets de l’adversaire nippon et en s’assurant de la présence dans les bombardiers décollant depuis les portes avions US de pilotes émérites tel Dick Best (Ed Skrein) ou le lieutenant Wade McClusky (Luke Evans), au talent reconnu mais au tempérament souvent bien trempé. Il est vrai que c’est à leurs équipes que reviendra la lourde tâche de lancer courant 1942 la plus grande offensive aérienne du Pacifique jamais menée contre l’ennemi…

La bataille de Midway a déjà fait l’objet de nombreuses adaptations au cinéma, dont entre autres la mémorable version de Jack Smight en 1976, avec en tête d’affiche Charlton Heston, James Coburn, Henry Fonda, Glenn Ford…Roland Emmerich, souvent connu surtout pour des films à grand spectacle (« Stargate », « Godzilla », »2012 », « Independance Day »…) s’est également assuré d’une belle distribution pour cette nouvelle adaptation, mais malheureusement malgré ce choix, les personnages quels qu’ils soient ne sont guère attachants, peut être en raison de dialogues un peu pauvres et assez plats.

Côté effets spéciaux, on est assez agréablement surpris par un usage parcimonieux de ceux-ci tout au moins au début du film qui d’ailleurs commence de façon très sage par une rencontre entre Layton et l’amiral Yamamoto (Atsushi Toyokawa) quelques années avant la seconde guerre mondiale, preuve d’une belle maîtrise de la situation mondiale de part des d’autre des futurs belligérants. On apprécie d’ailleurs la véracité et les précisions historiques du scénario qui sont assez impressionnantes, que ce soit d'un point de vue factuel ou d'un point de vue technique. Côté effets spéciaux, ils sont bien entendu présents et donnent toute leur mesure spectaculaire lors des scènes de combats aéronavals et constituent une vraie réussite, avec des scènes prenantes, virevoltants, efficaces aussi bien techniquement qu’émotionnellement.

Un spectacle un peu long mais plutôt bon au total.

Ma note : 14/20