Show More

Acteurs 

Judith Chemla

Arthur Igual

Brigitte Roüan

Isabelle Candelier

Antoine Chapey

André Wilms

Synopsis

Anna et Adam, jeune couple de Parisiens aux origines juives polonaises, partent pour la première fois de leur vie en Pologne. Ils ont été invités à la commémoration du soixante-quinzième anniversaire de la destruction de la communauté du village de naissance du grand-père d’Adam.
Si Adam n'est pas très emballé par ce voyage, Anna est surexcitée à l'idée de découvrir la terre qui est aussi celle de sa grand-mère. Enfin… d’après le peu qu’elle en connaît.
Les voilà partis à la recherche de leurs origines dans un voyage plein de surprises, durant lequel ils ne trouveront pas exactement ce qu’ils sont venus chercher…

Mon commentaire

Anna et Adam sont tous deux d’origine juive polonaise. Ils vont s’offrir une escapade en tête à tête pour la première fois qu’ils sont mariés, comme pour célébrer « une lune de miel » en décalé. Ils confient Simon, leur nourrisson, aux bons soins des parents d’Anna, après que cette dernière ait fourni toutes les instructions de rigueur pour son petit.
Alors qu’Adam aurait bien voulu partir à New York, Anna pour sa part a décidé que leur voyage les emmènerait en Pologne, à la recherche des traces de leur famille, alors que doit se célébrer les 75 ans de la mémoire de la disparition des Juifs du village de Knierkz, où est né le grand père d’Adam...
Si les films évoquant le drame de la Shoah sont nombreux, pour son premier long métrage, Elise Otzenberger a clairement choisi le ton de la comédie pour ce film dont on sent pleinement son côté autobiographique. Néanmoins, même si on pense à la forme d’humour utilisée par Woody Allen pour ses comédies, la jeune réalisatrice malgré une certaine inventivité n’arrive pas à concurrencer son maître d’inspiration en matière de finesse ! On se demande d’ailleurs bien pourquoi la réalisatrice multiplie les anecdotes scatologiques sans intérêt évident pour l’histoire ?

En fait, le côté comédie émane surtout de la personnalité d’Anna, mélange complexe d’un purisme exacerbé dans sa quête pour retrouver des racines et d’une certaine crédulité joyeuse, confronté au tempérament plus pragmatique d’Adam, clairement moins convaincu et passionné. On sourit bien sûr - mais on s’interroge aussi ! - sur le bien-fondé du tourisme polonais qui fait désormais ses choux gras et beaucoup d’argent à partir des vestiges de la Shoah. Cela révèle plutôt un certain cynisme, car la ville de Cracovie fait davantage penser à un parc d’attractions à thèmes, basé sur un sujet on ne peut plus sensible. On peut émettre quelques doutes aussi sur les portraits un peu caricaturaux mais certes drôles des Polonais : sont-ils réellement aussi frustes et portés sur la vodka que le monde Elise Otzenberger ?

Judith Chemla - déjà vue dans « Camille redouble » est toutefois parfaite dans le rôle d’Anna, cette jeune femme pleine de principes à la fois soûlante, qui boit bien mais ne tient pas l’alcool et qui cache une fragilité extrême et manque cruellement de repères familiaux. Face à elle, Arthur Igual dans le rôle d’Adam compose un personnage attachant, jouant tout en nuances ce mari amoureux prêt à faire beaucoup d’efforts pour respecter la quête de sa bien-aimée.
En contrepoint apparaissent toutefois entre les scènes légères des moments où la gravité du sujet reprend ses droits, notamment lors des scènes situées dans les cimetières.
Au total, une comédie originale un peu inégale mais très bien interprétée qui vaut le détour et est révélatrice du talent de cette jeune réalisatrice dont on attend la suite de la carrière.

Ma note : 14/20