Show More

Acteurs

Laëtitia Clément

Rod Paradot

Lyna Khoudri

Julien Bodet

Frédéric Pierrot

Juliette Arnaud

Synopsis

Luna vit près de Montpellier et travaille dans une exploitation maraîchère. Elle est belle, drôle, elle dévore la vie. Elle serait prête à tout pour garder l’amour de Ruben. Au cours d’une soirée trop arrosée avec ses amis, ils agressent un jeune inconnu. Quelques semaines plus tard, celui-ci réapparait dans la vie de Luna. Elle va devoir faire des choix.

Mon commentaire

Elsa Diringer est un toute jeune metteur en scène spécialisée jusqu’à présent dans les courts métrages, Luna constitue donc son premier long métrage. Dans le secteur de Montpellier, entre mer et campagne vit Luna (Laëtita Clément), une jeune fille qui dévore la vie sans se poser de questions. Elle travaille comme ramasseuse pour une petite entreprise maraîchère delà région, dirigée par Sébastien (Frédéric Pierrot). Sa bande de copains représente tout pour elle, à commencer son petit copain Ruben (Julien Bodet) dont elle est folle amoureuse. Avec sa copine Chloé (Lyna Khoudri), elle est prête à tout pour lui faire plaisir. Lors de la soirée d’anniversaire de Ruben, le groupe termine la soirée en état d’ébriété extrêmement avancé dans leur QG, un hangar délabré où la petite troupe rencontre de façon fortuite Alex(Rod Parandot), un jeune tagueur. Ruben et sa bande, ivres morts ne tardent pas à le prendre à partie, à le tabasser et à le violenter sous le rire de Luna...

Quelques temps plus tard, grande surprise pour Luna: Alex débarque comme saisonnier chez le maraîcher pour lequel elle travaille. Elle craint bien sûr qu’il ne la reconnaisse rapidement et ne la dénonce à la police, même si elle a désormais changé de look...

C’est somme toute une histoire tout à fait banale qui nous est racontée ici, qui s’apparenterait même à un fait divers. Combien de cas de violence sur garçon ou fille sont dénombrés lors de rixes dont les agresseurs agissent sous l’effet de l’alcool ? Les scènes souvent filmées sont souvent aussitôt diffusées aux copains, voire via les réseaux sociaux... Quel sentiment de culpabilité à t on après ce genre d’exactions ? Sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue, cela s’apparente souvent seulement à un jeu sans conséquence... Mais c’est oublier un peu vite le véritable traumatisme ressenti par la victime. Luna va petit à petit être confronté à un dilemme : d’abord un sentiment de culpabilité et une peur d’être démasquée par Alex, mais également une certaine attirance vis à vis de ce garçon timide qui montre une grande sensibilité.

Le film est porté de bout en bout par l’interprétation magistrale des deux personnages principaux : Laetitia Clément dans le rôle de Luna, constitue LA révélation du film, aux côtés d’Alex Rod Parandot dont on découvre de nouvelles facettes de son talent depuis « la Tête Haute » en 2015 dans le film d’Emmanuelle Bercot.

En résumé, un premier film grave mais subtile et rempli de la grâce et du charme de deux jeunes acteurs très prometteurs, qui révèle aussi les talents d’une jeune cinéaste à suivre. La première très belle surprise de 2018 du cinéma français.

Ma note : 16/20