Résumé

Ils sont quatre inséparables, Germinal, David, Joana et Mireia, nés en 1920, qui traversent les rives de l'enfance dans le quartier populaire d'une Barceloneta aux ruelles bigarrées, aux senteurs maritimes, à la culture ouvrière militante. Après l'âge tendre des premiers émois, les personnalités s'affirment et les destinées s'esquissent. Pour les deux filles, du moins. Les balises de l'avenir se font plus fluctuantes pour les garçons quand ils découvrent la passion qui les unit. Si la proclamation de la République leur ouvre les voies de l'espérance, très vite la guerre civile rebat les cartes et conduit les amis au chaos... Ode vibrante à Barcelone l'irréductible et à son peuple enivré de rêves libertaires, ce roman trace avec une grande finesse l'expérience guerrière de ces héros sans grade, nimbée de la nostalgie douce-amère des illusions perdues.

Mon Commentaire

2007, à Barcelone…Germinal Massagué, un vieil homme de 87 ans aux yeux étrangement fardés, accepte enfin de raconter sa vie à un jeune réalisateur catalan, Lluis Sedan, au cours de 26 enregistrements successifs, simplement pour qu’on se souvienne de sa vie… Au fil de cette structure qui sert de chapitres, le livre raconte tout, depuis le début. Depuis 1920, année qui a vu naître Germinal bien sûr aimais aussi Mireia, David et Joana, trois autres enfants du quartier. Les familles des quatre enfants se fréquentent et vivent à Barceloneta, un quartier populaire de la ville, qui fleure bon les bateaux de pêche et le militantisme ouvrier « pro République ». A cette époque est prônée la création d’un état égalitaire, la fin de l’exploitation humaine par le capitalisme, bref la réalisation d’un rêve libertaire pour les populations avides de liberté et travaillant durement…

Les quatre gamins sont inséparables : entre eux, c’est à la vie et à la mort. A l’époque de la plus tendre enfance succèdent l’apprentissage scolaire et l’approfondissement des connaissances, puis les premiers émois sexuels, les premières résolutions et  les engagements idéaux. Bien vite les caractères vont s’affirmer et les destins malheureusement se séparer, car après avoir traversé l'Histoire dans une Espagne Républicaine prometteuse d'espoir de liberté, la guerre civile arrive avec la montée du Franquisme, ce qui va rebattre irrémédiablement les cartes de leur destin pour les conduire au chaos total. Les quatre amis à cette époque n’ont alors pas encore 20 ans !

Lluis Llach est un auteur compositeur interprète très connu pour son engagement politique et ses idées clairement opposées à l’Espagne Franquiste et penchant ouvertement vers une Catalogne indépendante. Mais c’est également un écrivain brillant qui ici nous transporte aux côtés de nos quatre héros dans cette ville de Barcelone tour à tour lumineuse et insouciante, remplie de promesses, devenant au gré des années de plus en plus sombre, sujette à la misère et bientôt défigurée par les bombardements de l’aviation fasciste… En suivant l’épopée de Germinal, on découvre un livre mêlant une incroyable et merveilleuse histoire d’amour, mais aussi un récit extrêmement bien argumenté sur une période très troublée qu’a traversée la Catalogne. La plume de Lluis Llach est particulièrement attachante, aussi bien lorsqu’il fait revivre à travers les années l’atmosphère, les couleurs, les odeurs et le climat qui baignent la ville de Barcelone que dans la délicatesse des sentiments éprouvés par ces deux êtres dont la passion réciproque est infinie et transperce le cœur du lecteur. En outre, c’est un roman qui traite de sujets très profonds comme l’honneur, la haine et la vengeance…

Bref, un roman à ne surtout pas manquer !

Ma note : 18/20

le-journal-catalan.com