Acteurs 

Ori Pfeffer

Rivka Gur

Hagit Dasberg Shamul

Ori Yaniv

Synopsis

Yoel est un historien juif orthodoxe, chargé de la conservation des lieux de mémoire liés à la Shoah. Depuis des années, il enquête sur un massacre qui aurait eu lieu dans le village de Lendsdorf en Autriche, au crépuscule de la Seconde Guerre Mondiale. Jusqu’ici patientes et monacales, ses recherches s’accélèrent lorsqu’il se voit assigner un ultimatum : faute de preuves tangibles des faits, le site sera bétonné sous quinzaine…

Mon commentaire

Basé en Israël, le professeur Yoel Hammerstal (Ori Pfeffer) est un chercheur juif orthodoxe en charge de la conservation des lieux liés à la Shoah. Il s’oppose ici à la construction d’une zone urbaine en extension du village autrichien de Lendsdorf. Il a en effet la certitude que sur le terrain ciblé par le promoteur, le massacre de 200 Juifs a été perpétré par le responsable nazi en charge de la zone en 1945 et qu’une fosse commune y reste à découvrir. Cependant, le temps joue contre lui et les autorités internationales de la Haye, intervenant aux côtés de la mairie du village, lui fixent un ultimatum pour découvrir le charnier avant une date butoir au-delà de laquelle les travaux de bétonnage commenceront.
S’il existe des témoignages auditifs confus d’habitants autrichiens qui se souviennent avoir entendu les cris au moment du massacre, aucune preuve tangible n’est disponible pour présenter aux autorités compétentes. Le professeur Yoel Hammerstal va devoir rapidement agir pour retrouver la trace des rares survivants de l’époque qui pourront corroborer l’exécution en masse et l’existence du charnier, déclenchant une véritable course contre la montre.
Sur une thématique certes déjà vue, pour sa première réalisation, le réalisateur Amichai Greenberg, innove néanmoins en racontant cette histoire inspirée de faits réels. Il aura mis plus de 12 ans pour réaliser ce film en recherchant tous les éléments d’origine du massacre perpétré en fait dans le village autrichien de Rechnitz, même si contrairement au film qui est une fiction, les traces de la fosse n’ont jamais été retrouvées. En revanche, on apprend que les témoignages des Autrichiens (dont les noms ont été modifiés pour le film) sont authentiques. La nouveauté émane également du fait qu’il ne s’agit pas que d’un banal film sur l’Histoire, mais comme l’enquête est menée par un Juif orthodoxe pétri de convictions religieuses, c’est sa vie et son existence mêmes qui vont être sérieusement perturbées par les découvertes qu’il va faire.

Même si le film pêche par son côté un peu trop académique et son montage très classique, « les témoins de Lendsdorf » est un genre de thriller original dans lequel il est intéressant d’étudier comment des découvertes effectuées peuvent être balayées d’un simple revers de main par une famille installée dans ses convictions et ses pratiques. D’où de nombreux questionnements quant aux mouvements orthodoxes et à leurs défenseurs.

Ma note : 14/20