Acteurs 

Zhao tao

Liao Feng

Xu Zheng

Casper Liang

Feng Xiaogang

Synopsis

En 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, petit chef de la pègre locale de Datong.
Alors que Bin est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu. Elle est condamnée à cinq ans de prison.
A sa sortie, Qiao part à la recherche de Bin et tente de renouer avec lui. Mais il refuse de la suivre.
Dix ans plus tard, à Datong, Qiao est célibataire, elle a réussi sa vie en restant fidèle aux  valeurs de la pègre.
Bin, usé par les épreuves, revient pour retrouver Qiao, la seule personne qu’il n’ait jamais aimée…

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Mon commentaire

2001, province du Shanxi. Bin (Liao Fan) est propriétaire d’un bar discothèque à Datong, fréquenté par le gratin local. Mais derrière cette façade officielle se cache un véritable tripot qu’il contrôle avec sa petite amie Qiao (Zhao Tao), propice à une guerre de clans au sein de cette pègre de province, d’autant qu’en dehors de l’établissement se profile une période de grave crise économique, les célèbres mines de charbon de la région contrôlées par l’état étant en passe de fermer, avec à la clé des milliers de licenciements. Dans l’entourage proche de Qiao, on se résigne à partir vers le Xinjiang, province sur laquelle l’état chinois a des besoins de développement...Mais la guerre des bandes s’engage dans la ville, et lors d’une attaque de Bin par un clan rival, Qiao prend sa défense en tirant plusieurs coups de feu avec l’arme de son ami...
Arrêtée pour détention illégale d’armes, Qiao purge une peine de 5 ans de prison. À sa sortie, elle n’a de cesse de retrouver Bin pour reprendre leur vie commune, mais Lui de son côté a refait sa vie.
Dégoûtée, Qiao retourne à Datong et renoue avec la pègre locale et ses petits trafics. Mais alors que 10 ans ont passé depuis sa sortie de prison, Bin refait surface à Datong, cherchant à renouer...
Jia Zhangke est un cinéaste talentueux qui nous livre ici le récit d’une belle histoire d’amour qui tient uniquement à la force de caractère d’une femme, Qiao, prête à tous les sacrifices par amour. Le film n’est pas forcément tendre à l’égard du gouvernement chinois ni vis à vis de la réorganisation économique du pays. On trouve même dans ce film un intéressant aparté sur les travaux titanesques du barrage des 3 gorges amorces en 2006, sans qu’apparemment il n’y ait eu de censure, alors que le film a été présenté en compétition au dernier Festival de Cannes...Preuve que le metteur en scène dispose d’une grande liberté de ton et bénéficie sûrement de soutiens forts au sein de l’administration culturelle du gouvernement actuel.
Le film bénéficie aussi de l’excellente interprétation de Zhao Tao (huitième collaboration du réalisateur avec cette actrice qui est sa compagne) à qui on a prêté fut un temps la possibilité d’obtenir le prix d’interprétation féminine.

Ma note : 14/20