Acteurs

Thomas Solivérès

Alex Lutz

Ramzy Bédia

Géraldine Nakache

Christian Clavier

Synopsis

Lorsque Spirou, prétendu groom dans un Palace, rencontre Fantasio, reporter en mal de scoop, tout commence très fort… et plutôt mal ! Ces deux-là n’ont aucune chance de devenir amis. Pourtant, quand le Comte de Champignac, inventeur aussi génial qu’excentrique, est enlevé par les sbires de l’infâme Zorglub, nos deux héros se lancent aussitôt à sa recherche. En compagnie de Seccotine, journaliste rivale de Fantasio, et de SPIP, petit écureuil espiègle, ils sont entrainés dans une poursuite effrénée entre l’Europe et l’Afrique. Spirou et Fantasio vont devoir faire équipe pour sauver Champignac… et accessoirement le reste du monde !

Mon commentaire

L’infâme Zorglub (Ramzy Bédia) rêve de dominer le monde. Mais ses expériences pour tenter de créer des humains à son image se révèlent toutes être des échecs. Seule solution : kidnapper le comte de Champignac (Christian Clavier), qui pourrait lui livre la formule permettant la stabilisation des cellules transformées. Champignac est justement de passage dans un Palace du sud de la France et y pratique des expériences sur les champignons : Spirou (Thomas Solivérès), prétendu groom du Palace mais vrai pickpocket va être piégé ; il va y rencontrer Fantasio (Alex Lutz), reporter qui fait la chasse au scoop, ainsi que Seccotine (Géraldine Nakache) journaliste concurrente. Le kidnapping de Champignac va impliquer que Spirou et Fantasio devront faire équipe pour le sauver, ainsi que Seccotine, qui cherche le scoop avant tout…

Adapter à l’écran une bande dessinée n’est pas simple, tant le petit monde des comics de notre enfance a su créer un monde bien difficile à retranscrire, surtout sur grand écran. C’est donc le choix d’Alexandre Coffre, qui est déjà le réalisateur de certains épisodes de ‘Fais pas ci, fais pas ça’, dans les quels il a dirigé Dany Boon et Valérie Bonneton, avant de les réunir dans la comédie sur le volcan islandais « Eyjafjallajökull ». Mais malheureusement, la mayonnaise ne prend pas : même si on sait que Zorglub est un méchant pas très crédible dans la BD, il est totalement ridicule ici, et globalement le scénario est très faible et sans surpris aucune. Très peu d’effets spéciaux, à part l’utilisation d’une invention de Champignac alors qu’ils auraient été les bienvenus pour l’adaptation d’une BD comme Spirou, interprétation très quelconque, hormis pour Fantasio car Alex Lutz est plutôt crédible et colle bien au personnage: au total, on ne rit même pas (même chose du côté des enfants qui étaient présents !). A éviter donc.

Ma note : 08/20