Acteurs

Olivier Gourmet

Lambert Wilson

Annamaria Vartolomei

Juliane Lepoureau

Catherine Mouchet

Kacey Mottet Klein

Igor Van Dessel

Andréa Ferréol

 

Synopsis

1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues.

Il marie donc sa fille, Mlle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans.

Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance…

Mon commentaire

Marc Dugain pour son nouveau film a choisi d’adapter à l’écran le roman éponyme de Chantal Thomas, qui retrace un épisode assez peu connu de l’après règne de Louis XIV. Alors que la descendance de ce dernier est décimée et que Louis XV n’est pas encore en âge de monter sur le trône de France, le Duc d’Orléans (Olivier Gourmet) et son entourage projette d’effectuer un ‘échange de princesses’ avec le royaume d’Espagne de Philippe V (Lambert Wilson), autre petit fils du Roi Soleil. L’idée est simple : renforcer l’entente entre les deux pays qui se déchirent depuis des décennies dans des guerres ruineuses. La fille du Duc d’Orléans Louise Elizabeth de Montpensier (Annamaria Vartolomei) sera mariée à Don Luis (Kacey Mottet Klein), le fils du roi d’Espagne ; la toute jeune sœur de celui-ci, Anna Maria Victoria, 4 ans (Juliane Lepoureau) sera mariée au futur Louis XV (Igor Van Dessel) dès que celui-ci aura atteint sa majorité de 13 ans pour régner et deviendra de facto Reine de France. Mais c’est sans compter avec les oppositions au sein des familles  et les intrigues multiples au sein des cours royales de France et d’Espagne qui vont bien entendu œuvrer pour profiter de leur insouciance et de leur manque d’expérience.

Si le film est une réussite, c’est d’abord grâce à la grande qualité de l’interprétation globale, avec celle en premier lieu de tous les jeunes acteurs dans leur rôle respectif, même si on s’étonne un peu quand même du choix d’Annamaria Vartolomei pour incarner une jeune fille de…12 ans alors qu’elle en parait 18! Les décors  les costumes, les images et les éclairages sont somptueux et facilitent l’entrée dans ce monde au demeurant pas très reluisant et si peu scrupuleux. Il est d’ailleurs très intéressant de découvrir l’envers du décor d’un monde dont la façade commence à se craqueler sérieusement, laissant apparaître des manigances d’une cruauté extrême.

Bien que souffrant de quelques longueurs et d’une certaine lenteur un peu pesante, ce film mérite le détour au moins comme épisode peu connu de la grande Histoire.

Ma note : 14/20