Le-traitre-et-le-neant
Le-traitre-et-le-neant
press to zoom

Résumé

Dix ans après Sarko m’a tuer.
Cinq ans après « Un président ne devrait pas dire ça… »
Voici le nouveau livre politique de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, grands reporters au journal Le Monde.
Après Sarkozy et Hollande, ils ont enquêté sur Emmanuel Macron. Plus de cent dix témoins de premier plan parlent, à visage découvert, crûment.
Ils confient aussi leurs documents.
Les auteurs racontent le pouvoir solitaire d’un homme suprêmement habile, éperdu de lui-même. Ils révèlent les dessous de la conquête de l’Élysée, puis l’exercice de la toute-puissance, et la vaine quête d’une idéologie.
 

Mon Commentaire

Revoilà donc Gérard Davet et Fabrice Lhomme, les deux compères du Monde qui nous livrent ici une œuvre politique de presque 600 pages dont le but est de nous éclairer sur qui est vraiment Emmanuel Macron, et sur ce que c’est que le ‘macronisme’. Tâche plutôt difficile au demeurant compte tenu du nombre d’interlocuteurs qui ont refusé purement et simplement de répondre à leurs demandes d’entretiens (la liste détaillée est bien publiée en fin de livre), qu’ils appartiennent à l’entourage idéologique du Président actuel, ou bien qu’ils soient à l’inverse des opposants farouches ou chefs de partis politiques adverses qui n’ont pas voulu s’abaisser à faire des confidences, qui auraient pu nuire à leur réputation !

Néanmoins, ce sont pas loin de 110 personnages politiques qui témoignent ici : des sympathisants, des opposants, d’anciens membres du gouvernement déçus ou déchus, des ex-amis ou étudiants ayant suivi des cursus similaires… Les deux journalistes ont réalisé durant dix-huit mois une enquête approfondie mais très polémique sur Emmanuel Macron, le Président de la République en place au moment de la publication de ce livre, qui plus est vient en 2022 un peu contre toute attente de remporter une seconde mandature.

Forcément, le livre est rempli à tour de rôle d’éloges ou de jugements négatifs, de ressentiments et points de vue subjectifs, d’anecdotes et de petites histoires, de règlements de comptes ou de magouilles en tous genres... Il y en a pour tous les goûts et le moins qu’on puisse dire, ce n'est pas toujours très joli ! On fait toutefois quelques découvertes intéressantes sur certaines incapacités évidentes du Président, mais aussi de ses gouvernements successifs face à des situations critiques, telles celles liées à la pandémie du Covid 19.

Il faut être tout de même conscient qu’il s’agit plutôt pour finir d’un livre à charge sur les – mauvaises - actions du Président lors de son premier quinquennat et son ingratitude, même si à plusieurs reprises on reconnaît quand même à Emmanuel Macron son opiniâtreté, son incroyable capacité à abattre du travail et à être présent tous azimuts. Le livre permet de mieux cerner sa psychologie, son orgueil, son aplomb, son approche physique des Français, et plus généralement son tempérament fougueux et parfois gaffeur parfois pas très mature. On y fait aussi la découverte de sa garde rapprochée, composée d’inamovibles conseillers restant dans l’ombre, comme le désormais célèbre Alexis Kohler…

N'étant pas un spécialiste du fonctionnement des institutions, certains détails m’ont paru un peu difficiles à appréhender et auraient pu faire l’objet d’une vulgarisation. Autre point de reproche- même si on comprend qu’il était difficile de procéder différemment - c’est le côté d’un incessant retour et les redites  sur des évènements qui ont eu lieu à une certaine date, à chaque fois que le témoignage d’un nouveau personnage politique est mentionné.

Nul doute qu’avec ‘Le traître et le Néant’, Gérard Davet et Fabrice Lhomme auront réussi leur mission d’intriguer même si force est de constater qu’ils ont choisi de souligner certainement les aspects les plus déplaisants de la personnalité d’Emmanuel Macron, au risque de passer sous silence les quelques points de réussite de son premier mandat dans un contexte économique et sanitaire si particulier. On ferme le livre avec en tête une multitude d’informations pas très positives mais malheureusement très révélatrices du paysage politique de ces dernières décennies.

Ma note : 14/20
Gérard Davet &Fabrice Lhomme.jpg

Photo Lesoir.be