Show More

 FILM VU EN STREAMING -

Acteurs 

Cora Miao

Bao-ming-Gu

Wang An (II)

Lili-chun

Shaojun Ma

Synopsis

A Taipei, les individus se croisent, se rencontrent, s’aiment, partagent, se quittent, se déchirent, s’oublient...

Mon commentaire

Attention, ‘Le terroriste’ du réalisateur taiwanais Edward Yang n’a rien d’un film d’horreur, contrairement à ce quoi on pourrait s’attendre. D’Edward Yang, vous avez sûrement découvert le film ‘Yi yi’, Prix de la Mise en scène au festival de Cannes en 2000. Le ‘terroriste’ non sorti sur les écrans français en 1986 a pu finalement bénéficier d’une exploitation certes légère en France au début des années 2011. Il s’agit en fait d’un polar, mais traité de façon extrêmement artistique, où les protagonistes se croisent, se séparent puis s’oublient, tous étant reliés par un certain fil…Tout cela avec comme background la mégalopole mi moderne mi traditionnelle de Taipei, jouant avec les angles des buildings en verre, les réseaux urbains de circulation, les intérieurs d’appartement, les vues des balcons… C’est d’ailleurs plus le fond et l’atmosphère restitués par le metteur en scène qui comptent plus que l’histoire, qui débute sur une succession d’images décorrélées, des sons, un coup de fil, un coup de feu, un corps face contre terre, à même la rue, sur le bitume. Puis c’est la fuite d’une jeune femme aux cheveux courts, filmée par un photographe présent sur un balcon avoisinant…Et puis il y a la plongée dans un microcosme de personnages envieux, comme ce médecin hospitalier briguant à tout prix la place de son chef de service, ou encore la rencontre avec sa femme, écrivaine en devenir dont on ignore si elle a du talent ou si elle affabule…

Avec des scènes abstraites ou parfois incomplètes, on a parfois tendance à se perdre un peu dans l’histoire même si l’enveloppe est belle et que la mise en scène du cinéaste de la Nouvelle Vague taiwanaise fait lorgne sensiblement vers le style d’Antonioni.

Petit à petit les morceaux du puzzle semblent pouvoir commencer à s’emboîter, mais il est exact de préciser qu’à l’issue de la projection, il reste des points qui peuvent nécessiter d’être précisés ! Un film qui réjouira en premier lieu les plus fins cinéphiles.

 

Ma note :  14/20