Show More

Acteurs 

Voix VF :

Rayane Bensetti, Anne Sila, Jean Reno, Alban Ivanov, Michel Lerousseau, Djamel Debbouze, Juliette Dejenne

Voix VO:

Donald Glover, Beyoncé Knowles-Carter, James Earl-Jones, Seth Rogen, Chiwetel Egiofor, Billy Eichner

Synopsis

Au fond de la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à cœur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. Scar, le frère de Mufasa, l'ancien héritier du trône, a ses propres plans. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions est ravagée par la trahison, la tragédie et le drame, ce qui finit par entraîner l'exil de Simba. Avec l'aide de deux nouveaux amis, Timon et Pumbaa, le jeune lion va devoir trouver comment grandir et reprendre ce qui lui revient de droit…

Mon commentaire

Presque 25 ans après la sortie de l’original en version dessin animé, les studios Disney repassent ‘à la moulinette’, donc en version images de synthèse associée à de véritables animaux la belle histoire du Roi Lion, dans l’espoir d’un succès public à la hauteur de celui obtenu à l’origine. Pour ceux qui l’ignoreraient encore, il s’agit de l’histoire du lionceau Simba, fils de Moufasa et de Sarabi, intronisé nouveau roi de la savane africaine. Jusqu’à ce que son oncle Scar, ancien héritier du trône, lui fasse porter la responsabilité de la mort de son père et l’oblige à l’exil en pleine culpabilité. Mais avec l’aide de ses deux nouveaux amis Pumbaa le phacochère et Timon le chien de prairie, Simba reprenne son destin en mains et reparte à la conquête de la Terre des Lions usurpée…

Plan après plan, on retrouve avec une fidélité incroyable l’intégralité du dessin animé, comme si les studios Disney avaient tout misé pour séduire les aficionados de la première heure. La beauté des images de la savane ainsi que l’animation des visages des animaux (ceux des hyènes sont particulièrement efficaces et repoussants à souhait) sont sans contestation possible réussies et de toute beauté et laissent indubitablement admiratif. Côté scénario, à part quelques -toutes petites- incartades introduisant un peu plus d’humour autour des personnages de Pumbaa et Timon, on sent que la volonté de rester fidèle à l’original est totalement respectée.

Côté chant, pour ma part (et pour une fois) j’ai découvert le film en version française qui fonctionne plutôt pas mal, même si de mon côté subsistait dans ma mémoire les mélodies en anglais. On reste toutefois un peu sec en matière d’émotions par rapport à l’original notamment lorsque les animaux de la savane se mettent tous à chanter pour célébrer l’avènement de leur nouveau roi. Probablement aussi est-ce dû au fait qu’il est très difficile malgré toutes les technologies actuelles de transmettre l’émotion pure sans les visages des animaux.

En résumé, une très belle prouesse technologique et un joli divertissement qui ravira tous les amateurs de la version originale.

Dernier message non moins important : il est essentiel de ne montrer le film qu’à des enfants ayant au moins 6 ans compte tenu de scènes de combat assez violentes.

Ma note : 16/20