Acteurs

Jean Dujardin

Mélanie Laurent

Evelyne Buyle

Noémie Merlant

Féodor Atkine

Christine Bujeau

Synopsis

Elisabeth est droite, sérieuse et honnête. Le capitaine Neuville est lâche, fourbe et sans scrupules. Elle le déteste. Il la méprise. Mais en faisant de lui un héros d'opérette, elle est devenue, malgré elle, responsable d'une imposture qui va très vite la dépasser.

Mon commentaire

1809, empire napoléonien. Le capitaine Neuville (Jean Dujardin) est un grognard beau parleur qui vient demander en mariage la jeune Pauline Beaugrand (Noémie Merlant), issue d’une famille de la bourgeoise. Mais la demande tourne court : Neuville est rappelé sous les drapeaux pour aller combattre en Autriche aux côtés de l’empereur. La séparation est déchirante pour Pauline malgré la promesse de son bien aimé de lui écrire chaque jour. Les mois puis les années passent sans aucune nouvelle pour Pauline qui dépérit  Afin d’éviter une catastrophe, sa sœur Elisabeth (Mélanie Laurent) romanesque et inventive à souhait se met à rédiger et adresser des lettres passionnées à sa sœur au nom du capitaine dont on n’a plus de nouvelles, jusqu’au jour où celui fait vraiment son retour au village, en vagabond mal léché et vite repéré par Elisabeth… Cette dernière va bien vite réaliser que Neuville n’est qu’un héros d’opérette et un imposteur sans scrupules dont il va falloir se débarrasser, sa sœur entre temps s’étant mariée, persuadée qu’il était mort…

Pour leur seconde coopération, après « un homme à la hauteur », le duo Laurent Tirard Jean Dujardin se reforme, cette fois pour un film d’époque ! Le scénario cosigné par Grégoire Vigneron et Laurent Tirard est plutôt sympathique : il donne une nouvelle occasion à Jean Dujardin d’interpréter un personnage de ‘fripouille’ au sourire enjôleur et à l’œil coquin, qui n’est pas sans faire penser au jeu de Belmondo à l’époque des films dirigés par Philippe de Broca. On découvre également une Mélanie Laurent incarnant une femme de caractère au sérieux et à l’éthique irréprochables, jusqu’à un certain point (!) et très en verve, digne héritière des partenaires dudit Belmondo dans les années 70. Les costumes et les décors sont superbes, les dialogues et réparties font souvent mouche, entrainant de nombreux sourires, sans toutefois déclencher l’hilarité.

Ce vaudeville romanesque constitue un bon film de détente à voir en famille.

Ma note : 13/20