Acteurs 

Idir Ben Addi

Olivier Bonnaud

Myriem Akheddiou

Victoria Bluck

Claire Bodson

Othmane Moumen

Synopsis

Le film est présenté en compétition au Festival de Cannes 2019.

 

En Belgique, aujourd’hui, le destin du Jeune Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie.

Mon commentaire

L’action se situe de nos jours, quelque part en Belgique. Ahmed (Idir Ben Addi) 13 ans, est un ado studieux dont l’attention scolaire est retombée récemment au profit d’une pratique plus orthodoxe de l’Islam, au grand dam de Madame Inès, professeure qui le suit depuis plusieurs années. Elle, musulmane également, enseigne la langue arabe pour tous ceux qui souhaitent l’utiliser au quotidien, en dehors des sourates du Coran. Ahmed quant à lui trouve réconfort auprès de l’imam aux idéaux de pureté qui l’éloignent au quotidien du monde qu’il fréquentait jusqu’à présent, le poussant à se lancer seul dans des actes répréhensibles…

Les frères Dardenne sont des habitués du festival de Cannes et n’ont pas leur pareil pour parler de sujets de société. Cette fois, ils nous emmènent au sein de la communauté maghrébine installée en Belgique, au sein de laquelle des individualités se démarquent nettement et entreprennent de pratiquer un Islam rigoriste avec en corollaire la radicalisation, à défaut de départ au Moyen Orient pour pratiquer le Djihad. On ne sait pas trop d’ailleurs pourquoi Ahmed décide de s’échapper du cocon familial pour se réfugier dans l’extrémisme…Peut-être parce qu’il a effectué un report d’affection sur l’imam-épicier alors que sa mère est seule pour gérer toute la famille ? Quoi qu’il en soit, Ahmed petit à petit s’enferme dans ses convictions et même pendant sa période d’internement dans un centre d’éducation pour mineurs, malgré les apparences, les convictions sont profondément ancrées et ne disparaissent pas si simplement.

Le mérite du film est de nous livrer une histoire simple, interprétée de façon très spontanée – on comprend que les acteurs sont pour la plupart des non-professionnels- qui donne à l’œuvre des frères Dardenne un côté très naturaliste. Ceci dit, le scénario est très simple et l’histoire concise, ce qui permet aussi que le film soit accessible et visible par un public d’adolescents. Pour ma part, même si le sujet est bien traité, ce côté un peu simpliste et un certain manque de profondeur des personnages m’ont laissé comme un goût d’inachevé.

Ma note : 13/20