Vu en streaming sur  My Canal + - (2021)

Acteurs 

Meryl Streep

Dianne Wiest

Candice Bergen

Lucas Hedges

Gemma Chan

Synopsis

​

Écrivaine américaine à succès et lauréate du prix Pulitzer, Alice Hughes, en panne d'inspiration, entreprend un voyage à bord du Queen Mary 2, vers l'Angleterre où elle doit recevoir un prix littéraire. Elle est accompagnée de son agent, de deux amies qu'elle n'a pas vues depuis trente ans, et de son neveu Tyler. La traversée s'annonce tumultueuse...

Mon commentaire

On pensait il y a quelques années que le très prolixe Steven Soderbergh mettrait en application sa décision de cesser la réalisation de films. ‘La grande traversée’ –‘Let them all talk’, en v.o. - prouve une fois de plus qu’il n’en est rien et que le scénario original, signé par Deborah Eisenberg, l’a inspiré…Ce nouveau film, qu’on pourrait peut être qualifier de second plan dans l’œuvre très riche du réalisateur, raconte l’histoire d’Alice Hughes (Meryl Streep, qui faisait déjà partie du casting de ‘the laundromat’, vu récemment ) une célèbre écrivaine américaine lauréate du Prix Pulitzer aimerait pouvoir également recevoir un prix littéraire britannique considéré dans la profession comme plus prestigieux.

Son agent Karen (Gemma Chan), sachant que l’écrivaine ne supporte pas l’avion, et dans l’espoir de découvrir quel sera le projet d’Alice, va relever le défi d’organiser son voyage en Angleterre en lui faisant faire la traversée de l’Atlantique sur le Queen Mary 2…

Mais en plus, Alice demande qu’elle soit accompagnée par deux amies de très longue date, Susan (Dianne Wiest) et Roberta (Candice Bergen) ainsi que de son neveu Tyler (Lucas Hedges) … Tentant le tout pour le tout, Karen accepte et va se joindre à cette traversée tout en restant à distance en espérant en savoir plus sur la motivation de l’écrivaine…

Il est clair que si le casting n’avait pas été à la hauteur (Meryl Streep toujours en tête des trois septuagénaires présentes ici), l’intérêt pour ce drame qui a été essentiellement tourné à bord du Queen Mary 2 avec comme figurants les véritables croisiéristes et le personnel du paquebot n’aurait pas suscité beaucoup d’intérêt. Car cette traversée qu’on pensait tumultueuse est plutôt monotone : les dialogues anodins – et improvisés ! - s’enchaînent comme les réflexions bien senties sur les rivalités d’antan. Donc, rien de bien spécial si l’on exclut le mystère autour de l’ouvrage qu’Alice serait en train d’écrire et les véritables motivations des participants à cette traversée, apparemment amicales…Il reste néanmoins que Steven Soderbergh reconstitue ici avec brio une atmosphère de flânerie plaisante à la fois chic et un peu surannée que seul un viendra bousculer un événement de dernière minute…

Ma note :  13/20