Du 29 janvier au 14 mars 2020 à l'Opéra Comique -Porte 8 Salle Bizet - et en reprise à l'automne 2020

Acteur et mise en scène

Emeline Bayart

Synopsis

Pour Porte 8, la comédienne-chanteuse Emeline Bayart mêle humour et poésie dans un hommage théâtral à la chanson française. L’art de raconter des histoires par le biais de la chanson et des opérettes, de la Belle époque à nos jours.
Paroliers et compositeurs : Galoppe d’Onquaire, Mireille, Jean Nohain, Jamblan, Alec Siniavine, Harry Fragson, Anne Sylvestre, Michel Rivegauche, Albert Willemetz, Paul Bernard, Louis Byrec

L’Opéra-Comique se transforme en club musical et propose un début de soirée lyrique à l’heure de l’apéritif.
Dans la petite Salle Bizet à l’atmosphère chaleureuse, les artistes ont carte blanche pour revisiter le répertoire lyrique et célébrer la chanson. Pour partager autour d’un verre ces moments décalés et joyeux, passez par le 8 rue Marivaux !

Mon commentaire

 D’elle a lui », ça vous dit quelque chose ? Eh bien, pour quelques courtes - mais malheureusement bien trop peu nombreuses ! - représentations, Emeline Bayart récidive avec ce tout nouveau spectacle, qui se déroule de plus dans l'écrin prestigieux de l’Opéra-Comique, et plus précisément dans la superbe salle Bizet, Porte 8, au 8 rue Marivaux. Tout un programme donc...

La talentueuse Emeline poursuit son retour dans l’univers des chansons à texte écrites durant la période des années 1880 à nos jours, donnant lieu à une interprétation magnifique et ô combien drôle d’une galerie de portraits de femmes. Qu’elles soient donc 'affreuses divines ou méchantes', Emeline ne se contente pas d’assurer une interprétation personnelle de ces chansons pour la plupart oubliées grâce à une voix incroyablement apte à utiliser toutes les tessitures, Elle incarne littéralement les personnages qu’elle interprète. Son visage est capable d’une élasticité incroyable donnant lieu à des mimiques ou grimaces impayables ne manquant pas de déclencher l’hilarité générale.

Comme pour « D’elle à lui », elle est accompagnée au piano par le très flegmatique mais non moins sympathique et talentueux Manuel Peskine. 

Que dire de plus pour vous faire saliver ? Que le spectacle n’est aucunement statique, puisque Emeline se déplace et occupe tout l’espace de cette salle au milieu des tables des spectateurs qui sont conviés de plus à partager une bouteille de champagne et siroter leurs consommations en écoutant les paroles de ces chansons exhumées d’un lointain passé... ou moins lointain selon les titres

Bref, ce spectacle de caf'conc' constitue 1h30 de spectacle de détente de grande qualité, apte à redonner le sourire aux plus pessimistes d’entre nous dans les temps actuels. Coup de coeur!

Guettez sans faute les prochaines dates...

Ma note : 18/20