Acteurs 

James Norton

Vanessa Kirby

Peter Sarsgaard

Joseph Mawle

Kenneth Cranham

Synopsis

Pour un journaliste débutant, Gareth Jones ne manque pas de culot. Après avoir décroché une interview d’Hitler qui vient tout juste d’accéder au pouvoir, il débarque en 1933 à Moscou, afin d'interviewer Staline sur le fameux miracle soviétique. A son arrivée, il déchante : anesthésiés par la propagande, ses contacts occidentaux se dérobent, il se retrouve surveillé jour et nuit, et son principal intermédiaire disparaît. Une source le convainc alors de s'intéresser à l'Ukraine. Parvenant à fuir, il saute dans un train, en route vers une vérité inimaginable...

Mon commentaire

Le nouveau film de la très prolixe réalisatrice polonaise Agnieska Holland nous fait découvrir le destin d'un personnage peu connu : Gareth Jones (James Norton), jeune pigiste gallois ambitieux de 27 ans qui, au début des années 30 parvient à réaliser grâce à des contacts un interview d'Hitler...Son prochain but n'est ni plus ni moins d'aller rencontrer Staline à Moscou pour mieux comprendre le 'miracle soviétique ', alors qu'il pressent déjà une menace allemande.

Mais arrivé sur place, c'est la déception qui prévaut. Ses contacts disparaissent ou se défaussent, il se sent particulièrement surveillé dans ses allées et venues...jusqu'à ce qu'il se lance, suite aux recommandations d'une source, dans un incroyable voyage en Ukraine...

Pour ce film historique, on peut certes reprocher à la réalisatrice d'avoir voulu créer un parallèle inutile entre l'incroyable découverte effectuée par ce Mr Jones et l'écriture à la même époque en Angleterre du très célèbre roman de George Orwell (Joseph Mawle) "La ferme des animaux", qui alourdit le propos et dont on apprend qu'il aurait pu être coupé au montage. Il reste néanmoins un film passionnant qui refait remonter à la surface tout un pan de l'histoire soviétique que beaucoup d'entre nous ont oublié : le génocide de la population ukrainienne par la famine, à des fins purement économiques en faveur de la grande soeur Russie. D'autant que du côté des journalistes britanniques ou américains parqués à Moscou, la décision unanime est d'en taire l'existence aux yeux du monde entier pour préserver avant tout de bonnes relations diplomatiques en cette puissance mondiale en devenir et la vieille Angleterre dont l'économie ne s'est toujours pas relevée.

L'interprétation de James Norton est un sans-faute et il faut avouer que les 20 mn de scènes tournées en plein coeur de ce pays enseveli sous la neige où Gareth Jones déambule en essayant de survivre font vraiment froid dans le dos, a fortiori lorsqu'il rencontre ces grappes d'enfants décharnés affamés forcés au cannibalisme...Un beau moment de cinéma pour ce premier film de retour dans les salles obscures !

Ma note :  15/20