L'intimité Amazon
L'intimité Amazon
press to zoom

Résumé

Une libraire féministe, célibataire par conviction, qui a décidé de longue date qu’elle ne serait pas mère ; un père architecte qui cherche une nouvelle compagne ; une enseignante fière de son indépendance qui s’est inscrite sur un site de rencontres. En révélant leurs aspirations, leurs craintes, leurs choix, Alice Ferney orchestre une polyphonie où s’illustrent les différentes manières de former un couple, d’être un parent, de donner (ou non) la vie.
À mi-chemin entre dialogue philosophique et comédie de mœurs contemporaine, L’Intimité ausculte une société qui sans cesse repousse les limites de la nature et interroge celles de l’éthique pour satisfaire au bonheur individuel et familial.

Mon Commentaire

C’est un roman qui débute fort mais mal, par un accouchement qui tourne au cauchemar et va bouleverser l’existence d’Alexandre, un architecte quadragénaire …

Partant d’un accident tragique plutôt apparenté à un fait divers, Alice Ferney nous propose ici un roman passionnant, que l’on pourrait situer à mi-chemin entre la comédie de mœurs contemporaine et la réflexion philosophique. Peu d’écrivains avant elle ont eu l’idée de raconter avec autant de sensibilité les réflexions sur l’intimité d’un couple, qui s’est construite ici sur la base de non-dits et de traumatismes. Entre Alexandre, qui se cherche une nouvelle compagne, Alba une femme enseignante indépendante aux convictions bien ancrées, seul le point de vue de Sandra, la voisine volontairement célibataire d’Alexandre, qui exerce le beau métier de libraire peut éventuellement peser dans la balance et

Pourtant, Alice Ferney nous fait partager l’intimité de ce couple sans voyeurisme aucun. En revanche, elle nous propose une analyse du comportement sociétal non seulement en matière de constitution d’un couple (union simple, mariage, PACS …) mais surtout en matière de responsabilité à venir en tant que parent …La romancière propose une réflexion sur l’acte de procréation en lui-même, alors qu’aujourd’hui chacun dispose de plus en plus de moyens technologiques et scientifiques pour donner la vie. C’est un roman sur l’éthique, qui est parfois mis à mal simplement pour le besoin de se réaliser et d’accéder à un bonheur personnel ou familial souvent égoïste.

On avance dans le roman à travers la lecture de plusieurs parties illustrées par des prénoms féminins, qui servent de fil conducteur à cette histoire… Grâce au style enlevé de l’autrice, et à travers les nombreux dialogues entre les parties prenantes, le roman passionne de bout en bout, à mon avis, cela est valable quel que soit le sexe du lecteur. Alice Ferney réussit ainsi à bâtir une histoire qui va bien au-delà su roman traditionnel : elle nous livre une autopsie de la société contemporaine en matière de rapports amoureux et sexuels, avec conjointement le point de vue féminin mais aussi celui de l’homme, les besoins d’assurer le rôle de parent pour se réaliser en tant que mère (ou père) en nous confiant ses propres recherches et observations sur le sujet.

‘L’intimité’ est un roman militant qui peut paraître complexe mais qui s’avère complet et riche, tout en étant parfois éclairant ou à l’inverse dérangeant. Une nouvelle belle surprise pour une romancière décidément éclectique.

Ma note : 16/20
alice-ferney-booknote.jpeg

Photo Booknote.com