Show More

Acteurs

Jessie Buckley

Johnny Flynn

Geraldine James

Shannon Tarbet

Trystan Gravelle

Synopsis

Sur l'île de Jersey, une jeune femme tombe amoureuse d'un homme mystérieux. Cette rencontre la pousse à fuir sa famille tyrannique. Alors que l'homme est soupçonné de plusieurs meurtres, elle le défend aveuglément.

Mon commentaire

Moll (Jessie Buckley) est une jeune femme qui a du mal à s’épanouir au sein de sa famille. Lors de la soirée d’anniversaire organisée par sa mère, arrivée à saturation de cet entourage familial coincé et bourgeois qui a tout l’air d’un carcan, elle s’éclipse discrètement pour changer de cadre et aller boire et danser …Au bout d’une nuit agitée, elle fait la rencontre du mystérieux Pascal Larouf (Johnny Flynn) dont la gentillesse et le côté abrupt et sauvage la séduisent. Bientôt  ils tombent amoureux l’un de l’autre, au grand dam des parents de Moll.

Sur l’île de Jersey pendant ce temps ont disparu successivement trois jeunes filles, qui ont été retrouvées mortes après avoir été violées L’enquête pour démasquer le serial killer semble s’orienter vraisemblablement vers Pascal dont la personnalité détonne dans le microcosme de l’île de Jersey, mais Moll va le défendre aveuglément …

Michael Pearce a depuis longtemps voulu tourner son premier film sur l’île de Jersey, d’abord parce qu’il y a grandi et que ses paysages magnifiques peuvent servir d’écrin à un film qui s’apparente un peu à un conte de fées. On pourrait effectivement penser que Moll est une jeune fille qui fuit son horrible famille pour tomber dans les bras d’un prince charmant – ou pas ?- La fuite de Moll dans la campagne puis ses rencontres avec Pascal sur les pitons rocheux qui dominent les magnifiques baies de l’île sont très particulièrement réussies et impressionnantes. Un autre point bien étudié – cela sent  clairement le vécu ! – c’est la psychologie des insulaires, qui se révèlent fort accueillants en temps normal mais se comportent rapidement de façon soupçonneuse et raciste dès que leur tranquillité est menacée; quoi de plus naturel que de soupçonner un étranger ou tout au moins quelqu’un dont on ne connaît pas bien les antécédents familiaux, puis de le mettre au ban de la société, voire de l’attaquer ?

Jersey Affair ne joue pourtant pas du tout dans le côté fleur bleue : on s’en rend compte dès qu’on découvre que le titre authentique en anglais est « Beast ». Le suspense est adroitement maintenu pendant une très grande partie du film grâce à une mise en scène très efficace et une caméra très agile. Si pour cette première réalisation, Michael Pearce manipule avec aisance toutes les ficelles du thriller en frôlant parfois même le film fantastique, on se laisse également porter par l’interprétation talentueuse des deux principaux protagonistes, Jessie Buckley  et Johnny Flynn, acteurs peu connus, dont la personnalité heurtée mais sensuelle ainsi que la douceur apparente se fondent parfaitement dans le relief de cette île sauvage.

Malheureusement, la fin du film avec ses rebondissements multiples est interminable et déroutante, donc de crédibilité douteuse.

Un premier film pas désagréable au total mais qui pêche par une fin interminable.

Ma note : 13/20