Vu en streaming sur  Netflix - (2016)

Acteurs 

Lucien Jean-Baptiste

Aîssa Maïga

Vincent Elbaz

Zabou Breitmann

Michel Jonasz

Marie Philomène Nga

Delphine Théodore

Bass Dem

Synopsis

​

Paul est marié à Sali. Tout irait pour le mieux s’ils arrivaient à avoir un enfant. Jusqu'au jour où Sali reçoit l'appel qu'ils attendent depuis si longtemps : leur dossier d'adoption est approuvé. Il est adorable, il a 6 mois, il s'appelle Benjamin. Il est blond aux yeux bleus et il est blanc. Eux… sont noirs !

Mon commentaire

‘Il a déjà tes yeux’, réalisé en 2016 par Lucien Jean Baptiste est une comédie sans arrière-pensée, mais qui traite avec humour d’un sujet sérieux, celui du vivre ensemble et de l’acceptation, malgré des apparences parfois trompeuses.

Le pitch de départ, l’adoption d’un bébé blond aux yeux bleus et à la peau blanche par un couple de parents noirs peut certes porter à sourire et en tout cas a le mérite d’être original, mais non dénué d’intérêt. Forcément, la comédie de Lucien Jean Baptiste a pour but de faire sourire, mais néanmoins de faire réfléchir en montrant simplement des faits constatés au quotidien dans différents environnements. Pour autant le film ne pointe aucun coupable du fait, préférant axer le message sur l’importance de l’angle de la tendresse et de l’amour parental, essentiel au bon équilibre dans le développement d’un bébé dès son plus jeune âge.

Côté casting : Sali (Aîssa Maïga) et Paul (Lucien Jean-Baptiste) qui incarnent les parents sont parfaits de naturel et très convaincants ; Zabou Breitmann, dans le rôle de Madame Mallet, inspectrice raciste de la DASS démago et vicieuse à souhait en fait peut-être un peu trop, mais en revanche on peut attribuer une mention spéciale à Vincent Elbaz alias Manu en pote ringard et attachant. On ne peut pas en dire autant du portrait qui est brossé des parents de Sali, qui s’avère caricatural et plein de clichés.

En conclusion, malgré une scène de fin de film plutôt délirante façon comédie de boulevards, ‘Il a déjà tes yeux ‘ constitue un agréable divertissement sans mauvais esprit ni manichéisme.

Ma note :  14/20