Show More

 vu sur Netflix 

Acteurs 

Brad Pitt

Shia Labeouf

Logan Lerman

Michael Peña

Jon Bernthal

Jim Parrack

Synopsis

​

Avril 1945. Les Alliés mènent leur ultime offensive en Europe. À bord d’un tank Sherman, le sergent Wardaddy et ses quatre hommes s’engagent dans une mission à très haut risque bien au-delà des lignes ennemies. Face à un adversaire dont le nombre et la puissance de feu les dépassent, Wardaddy et son équipage vont devoir tout tenter pour frapper l’Allemagne nazie en plein cœur…

Interdit aux moins de 12 ans

Mon commentaire

On a souvent tendance à oublier qu’après avoir libéré la France dès 1944, les Alliés ont poursuivi leurs manœuvres visant à éradiquer totalement l’armée nazie bien au-delà des frontières françaises, en pénétrant avec leur armée toujours plus loin vers l’est. C’est ainsi que l’équipe de quatre hommes, réunis autour du sergent Don ‘Wardaddy Collier’ (Bratt Pitt) et de son char Sherman, pénètre au plus profond de l’Allemagne, dont l’armée en déroute n’est néanmoins pas prête pour une reddition. D’autant que leur puissance de feu reste impressionnante, et leur détermination à défendre la cause nazie reste intacte.

Un des grands intérêts de ce film est probablement de partager le quotidien ô combien difficile d’une équipe dont le ‘poumon’ de survie est …un tank. On s’y croit d’autant plus que la caméra du metteur en scène nous y emmène de façon régulière, nous faisant visiter le moindre mètre cube de son intérieur, comme pour mieux nous faire partager le vécu des membres de cette équipe de gueules cassées. On est littéralement plongé autour de cette espèce de microsociété dans un monde quasi apocalyptique fait de bombardements, de tirs de snipers, d’exécutions plus ou moins sommaires, de gens en déroute, mais aussi et heureusement de sentiments humains.

On est bien entendu frappé par la qualité du casting, réellement brillant, et notamment à côté des grandes pointures représentées d’une part par Brad Pitt, excellent, mais aussi Shia Labeouf, l’interprétation du jeune soldat tout frais émoulu Normann Ellison (Logan Lerman) est particulièrement réussie. On est glacé par l'intensité de son jeu et par son regard, dont les fameux yeux bleus effrayés par ce que représente la guerre mais qui s'éclairent intensément dès qu’ils sont fixés dans le viseur du tank, avec l’intention d’éradiquer à tout prix l’ennemi nazi.

Outre de grandes scènes d’action, le film heureusement propose quelques scènes plus calmes mais non moins profondes, dont celle qui se déroule chez les deux jeunes femmes allemandes le sergent Collier et Ellison se posent pour se laver et se sustenter...

Le réalisateur David Ayer nous livre ici un film original, parfois difficilement soutenable, mais brillant et intelligent et surtout qui maintient en haleine de bout en bout, dont on ne dira bien sûr rien de l’issue. Un film à voir ou revoir.

Ma note :  16/20