Vu en streaming sur Netflix - 6 épisodes Saison 2 (2017)

Acteurs 

Thibault de Montalembert

Camille Cottin

Liliane Rovère

Grégory Montel

Fanny Sydney

Nicolas Maury

Laure Calamy

François Civil

Philippine Leroy Beaulieu

Assaâd Bouab

Synopsis

​

L'agence ASK a un nouveau propriétaire : Hicham Janowski. Pendant que ce dernier commence tant bien que mal à gérer sa nouvelle entreprise, les agents Andréa, Mathias et Gabriel continuent de s'occuper des acteurs, tandis que Sophia, la standardiste, se lance dans le projet de film de Julien Doré. Mais à la suite d'une bévue de Mathias avec Isabelle Adjani, la filiation entre l'agent et Camille, l'assistante d'Andréa, est révélée à l'agence.

Mon commentaire

Après un démarrage en fanfare pour la première saison, on aurait pu craindre ‘un coup de mou’ pour cette seconde saison, initialement diffusée sur France 2 en 2017. Or, il n’en est rien, les scénarii toujours signés par la décidemment très inspirée Fanny Herrero continuent à viser juste, avec en prime d’invités de premier ordre (Virginie Efira, Ramzy, Fabrice Luchini, Norman, Isabelle Adjani, Guy Marchand et Juliette Binoche) de nous plonger avec bonheur dans le monde du cinéma et plus généralement du spectacle…Quel bonheur de retrouver ces personnages dans leur propre rôle et de découvrir également l’envers du décor dans chaque cas ! A noter que côté réalisation, Cédric Klapish a laissé la caméra à Laurent Tirard, Antoine Garceau et Jeanne Herry, chacun pour deux épisodes.

Vous l’aurez compris, la situation de l’agence ASK était bien précaire et devait forcément évoluer. Elle a pour le moment échappé à plusieurs prédateurs grâce à l’intervention imprévue de Hicham Janowski (Assaâd Bouab), un quadra bon teint, entrepreneur multi millionnaire orgueilleux en demande de redéploiement suite à la vente de son entreprise. Hasard de la vie, Hicham se révèle être un ‘ami’ d’enfance d’Andréa (Camille Cottin), mais son tempérament fougueux allié à un manque total d’expérience en matière de d’acteurs et de spectacles ne font pas le meilleur effet à l’équipe en place habituée à une grande autonomie.

Outre cette nouveauté, pour cette saison l’accent est davantage mis au fil des épisodes sur la personnalité des quatre agents. De son côté, Mathias (Thibault de Montalembert), un des piliers les plus rentables de l’agence va être confronté à la nécessité de clarifier ses rapports avec le ‘nouveau patron’, mais aussi avec Camille (Fanny Sydney) devant son épouse, mais aussi devant les autres membres de l’équipe. Andréa, quant à elle, va nous apparaître sous un aspect de fragilité bien plus important que ce que l’on avait pressenti auparavant…Gabriel (Grégory Montel), dont on ne connaissait encore qu’assez peu le profil de célibataire endurci, va ici se révéler sous son véritable jour, notamment lorsqu’il va ‘prendre sous son aile’ le talent Sophia, la standardiste (Stéfie Celma)…Cette seconde saison sera également l’occasion de mieux découvrir la personnalité d’Arlette Azémar (Liliane Rovère), notamment dans l’épisode 5 , dont la vedette est le talentueux et émouvant Guy Marchand.

Confirmant la réussite de la première saison, cette nouvelle série confirme une belle imagination et un casting de choix, la palme revenant cette fois et sans contestation possible à Camille Cottin pour son interprétation de personnage écorchée vive qu’Andréa constitue. A cela, il faut rajouter une belle dose d’humour, un peu de suspense, de la tension nerveuse, quelques beaux coups de griffes sur les pratiques du métier vis-à-vis des actrices, et néanmoins du strass, puisque la saison s’achève en apothéose par une édition du Festival de Cannes avec Juliette Binoche en maîtresse de cérémonie.

Vivement la suite !

Ma note :  17/20