Belvédère -Ana Maria Bamberger (au Guichet Montparnasse tous les week-ends jusqu’au 23-02-2020)

Mise en scène Catherine Mahieu

 

Acteurs

Catherine Mahieu

Joel Grimaud

François Rivière

Synopsis

Une écrivaine, un psychiatre, un amant : réalité, imagination ou folie ?
A vous de choisir !
Antonia, écrivaine excentrique, se retrouve dans la clinique psychiatrique BELVEDERE, soignée par un jeune médecin plutôt dépassé, quand la visite inattendue d’un ancien amour va tout faire basculer. Une pièce énigmatique, touchante et drôle, sur la réalité ou ce que l’on prend pour telle.

Mon commentaire

Une clinique, une écrivaine, un psychiatre et… un amant. Si l’histoire a priori peut paraitre simple pour une comédie de boulevard, la pièce écrite par Ana -Maria Bamberger (présente hier dans l’assistance lors de la représentation qui avait fait le plein !) va beaucoup plus loin. Il y a bien sûr de l’action, de la gouaille, de l’humour, mais aussi beaucoup de sensibilité dans cette tragi comédie mise en scène de façon sobre mais efficace par Catherine Mahieu, qui incarne avec talent Antonia, cette femme écrivaine passionnée par Tchekov mais dont la raison semble parfois l’avoir abandonnée. Difficile dans cette clinique psychiatrique de tirer le vrai du faux, tant même le médecin soignant (François Rivière) semble être dépassé, à la fois agacé et séduit par la personnalité de sa patiente souvent survoltée. Quant à l’amant, Stéphane (Joël Grimaud), il constitue le personnage lunaire de la pièce, comme un Pierrot diaphane au cœur meurtri prêt à tout pour recouvrer les faveurs de son amour de jeunesse.

On ne racontera rien de plus de l’intrigue, mais « Belvédère » saura séduire sans aucun doute les amateurs de poésie, d’humour et de réflexion sur la vie, sa part de réalité et sa part d’imagination. Bref, une pièce de théâtre bien écrite, originale et touchante. Courez-y !

Ma note : 16/20