Acteurs 

Will Smith

Martin Lawrence

Vanessa Hudgens

Joe Pantoliano

Paola Nunez

Alexander Ludwig

Charles Melton

Kate del Castillo

Jacob Scipio

Synopsis

Les Bad Boys Mike Lowrey et Marcus Burnett se retrouvent pour résoudre une ultime affaire.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Mon commentaire

Mike Lowrey (Will Smith) et Marcus (Martin Lawrence) forment un duo de choc à la Police d’État de Miami depuis des décennies, mais l’âge commençant à peser, Marcus envisage sérieusement de prendre enfin sa retraite, d’autant qu’il vient d’être grand père. Mais parallèlement dans une prison de haute sécurité au Mexique a lieu une évasion spectaculaire et sanglante : celle d’Isabel Arnas (Kate del Castillo), chef d’un gros cartel de la drogue. Pour restaurer l’honneur de la famille Arnas, Isabel et son fils Armando (Jacob Scipio) ont signé un pacte scellant une vengeance implacable pour éliminer tous ceux qui ont contribué à l’arrestation des têtes du cartel, dont Mike Lowrey, dont la vie est désormais en danger imminent….

Il s’agit du troisième épisode de la série des « Bad Boys », dont le précédent opus remonte à 2002. Entre temps, le célèbre producteur tous azimut Jerry Brukheimer qui a créé le concept en 1995 aux côtés de son alter ego Don Simpson disparu avant l’an 2000, a perdu son metteur en scène d’alors, Michael Bay (réalisateur des deux premiers épisodes), parti réaliser lui-même ses Blockbusters (entre autres la série des Transformers). Alors certes, le duo des nouveaux metteurs en scène (de nationalité belge !) ne dispose peut-être pas du même talent, cependant le film sans effets spéciaux pléthoriques tourne assez rond, même si le scénario autour de la problématique de la retraite sent un peu le réchauffé.

Pour les amateurs de course-poursuites en voiture ou à moto et de vues imprenables sur Miami, « Bad Boys for life » est un polar plutôt musclé qui ne fait pas dans la dentelle côté violence, mais qui doit beaucoup à l’interprétation toujours au top de Will Smith ainsi qu’à celle de son binôme Martin Lawrence, donc à l’alchimie qui perdure entre les deux personnages. Pour finir, un suspense soutenu, une histoire quelque peu originale tout de même et l’humour -même si parfois un peu potache- très présent dans les dialogues font qu’on n’a guère le temps de s’ennuyer devant cette suite assez sympathique.

Ma note :  14/20