Show More

Acteurs 

Rosa Salazar

Christoph Waltz

Jennifer Connelly

Mahershala Ali

Ed Skrein

Jackie Earl Haley

Synopsis

Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé - elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

 

Mon commentaire

 

L’action se situe en 2563, soit 300 ans après l’Effondrement (de la civilsation actuelle, on suppose). Sur terre dans la ville détritus la vie d’Iron City s’est réorganisée, mais la situation n’est guère réjouissante, d’autant que sa population est constituée à la fois d’humains et de cyborgs qui co-existent au milieu de décombres.
Alita (Rosa Salazar) fait partie de ces derniers : elle a été ramenée à la vie grâce au talent du médecin chirurgien Ito ( Christoph Waltz), qui comprend que cette « jeune femme » totalement amnésique et apparemment pleine d’innocence est dotée de pouvoirs spécifiques ...Pouvoirs qui réapparaissent dès lors que les forces dangereuses qui gèrent la ville se lancent à sa poursuite, bien décidées à la maîtriser à leur avantage . Alita va de son côté les combattre en utilisant ses forces surnaturelles pour pouvoir sauver les siens et ses amis, dans ce monde qu’elle commence à aimer malgré tout.
Un nouveau film de science-fiction comme beaucoup d’autres, me direz-vous ? Pas tout à fait car il s’agit d’abord d’une production de James Cameron (réalisateur à qui l’on doit également ‘Avatar’ ou ‘Titanic’) mais également d’une adaptation sur grand écran d’un très célèbre manga, signé Yukito Kishiro, ce qui donne un résultat assez intéressant au total. Côté scénario, rien de bien novateur, l’histoire somme toute est assez simple : on y retrouve les thèmes souvent clichés de ce genre de film : un personnage (Alita) en pleine quête identitaire, également à la recherche d’affection, d’amour et de reconnaissance. Elle est malgré elle un super héros qui rêve de pouvoir sauver la planète et de détruire tous les personnages humains ou cyborgs qui n’ont fait qu’exploiter toutes les ressources de cette terre.

En revanche, techniquement, les effets spéciaux sont très réussis et donnent une belle crédibilité à l’histoire. Rosa Salazar incarne parfaitement ce personnage qui reprend vie sous nos yeux, combinaison cyborg séduisante au regard de biche – les nombreux plans du visage sont impressionnants d’expression - mais alliant aux côtés de cet aspect angélique et candide une force physique incroyable lors des multiples batailles dont la violence est extrême.

Le casting par ailleurs tient bien la route, avec notamment Christoph Waltz en médecin mystérieux mais au grand cœur dans un rôle un peu différent de ceux qu’on l’habitude de lui voir jouer, Jennifer Connelly dans le rôle de Chiren , son ex-femme désormais passée du côté des forces obscures, menées par Vector, « Roi des Enfers », ( Mahershala Ali – vu récemment dans Greenbook)..

Dans le genre, un film plutôt convaincant au total, notamment grâce aux prouesses techniques made in James Cameron.

Ma note : 13/20